fbpx

Calculatrice anti-fraude : son utilisation reportée en 2019

Calculatrices anti-fraude|eBoons
Par Florent Boon
Publié le mardi 1 août 2017
Mis à jour le lundi 27 août 2018

 

« En 2018, l’utilisation des calculatrices programmables ayant un « mode examen » sera obligatoire pendant les épreuves du Baccalauréat et d’autres concours. Cette mesure, prise pour lutter contre les fraudes aux examens, a été annoncée en 2015. Depuis, les lycéens ont déjà pu s’y exercer et profiter des avantages de la calculatrice anti-fraude dès cette rentrée. Mais en raison des divers problèmes rencontrés, surtout techniques, son application interviendra seulement en 2019. »

 

Le ministère de l’Education nationale avait décidé, en 2015, de mettre en place un nouveau système afin de limiter les tricheries avec les appareils électroniques. Les candidats aux examens officiels, et en particulier au Bac, ne pourront plus utiliser une calculatrice programmable. Cette nouvelle réglementation entre en vigueur dès l’année scolaire 2015 pour permettre aux élèves de s’y familiariser. Le candidat devra donc s’équiper du nouvel appareil autorisé qui comporte un mode spécifique à activer pendant l’épreuve. Initialement prévue pour 2018, cette mesure ne prendra finalement pas effet qu’à la session 2019.

 

Comment ça se passe pendant l’examen ?

 

La fonctionnalité « Examen » caractérise ces nouvelles calculatrices graphiques. Pendant l’examen, le candidat ne peut plus accéder à la mémoire de l’appareil dont le contenu va être complètement supprimé. Aucune donnée ne pourra s’échanger (par Bluetooth ou par Wifi). Une lumière qui clignote prouvera que l’appareil est en « mode Examen » durant toute l’épreuve. Pour le désactiver, il suffit d’une connexion physique par câble avec une autre calculatrice, un ordinateur ou un Smartphone.

 

Calculatrice Mode examen | eBoons

Une préparation avant 2018

 

La raison pour laquelle il a été décidé d’appliquer cette réglementation dès la rentrée 2015 est très simple. C’est pour que les élèves qui entrent en 2nde et disposant de 3 ans avant les épreuves du Bac puissent s’accoutumer avec cet appareil. C’est aussi une période nécessaire pour s’apprêter à l’achat de ce matériel adapté au nouveau règlement.

 

Calculatrice | eBoons

 

Où se procurer sa calculatrice anti-fraude ?

 

En premier lieu et en cas d’hésitation, vérifiez l’existence du logo « Examen » sur la boîte pour celles munies du « mode examen ». Toute une panoplie de calculatrices de ce type (programmables ou graphiques) attendent les acheteurs. Plusieurs concepteurs travaillent déjà là-dessus. Néanmoins, plusieurs modèles sont déjà disponibles chez Casio : Graph 35+ (64 Ko), Graph 75 … Texas Instruments vous propose également le TI-83 Premium CE, TI-Nspire CX ou encore TI-Nspire CX CAS.

 

Calculatrice anti-fraude | eBoons

 

Calculatrices programmables : interdiction reportée à la session 2019

 

A partir de la session 2019, les candidats doivent utiliser des calculatrices simples comme celles de collège. Les calculatrices programmables étant interdites car elles peuvent stocker des programmes et formules préenregistrés. Ils peuvent toutefois se munir d’un modèle doté du « mode examen ». Cette option permet de bloquer l’accès à la mémoire de l’appareil, vérifiable grâce au clignotement d’un voyant lumineux.

 

Calculatrices programmables | eBoons

 


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *