fbpx

6 techniques de neuromarketing à éviter lors des soldes

techniques neuromarketing | eBoons
Par Florent Boon
Publié le samedi 6 juin 2015
Mis à jour le jeudi 3 janvier 2019

« Les soldes riment souvent avec achats impulsifs. C’est pourquoi les commerciaux n’hésitent pas à recourir aux techniques du neuromarketing pour inciter le client à acheter… Toutefois, en utilisant cette stratégie à votre avantage, vous pourrez profiter des soldes d’été et éviter les pièges tendus par certains marchands. Ces techniques ont pour objectif de vous influencer et vous pousser à consommer plus. « 

La période des soldes est souvent celle des achats impulsifs car c’est durant celle-ci que les marchands utilisent des techniques de neuromarketing pour inciter leurs clients à consommer. Pour éviter de tomber dans leurs pièges, voici des détails sur 6 astuces dont il faudra se méfier.

 

1. Le chiffre 9 attirerait beaucoup plus l’attention

 

Lors des soldes, beaucoup de marchands utilisent le pouvoir du chiffre 9. Pour cela, ils peuvent par exemple faire passer le prix d’un article de 11 € à 9,99 € car cela paraît beaucoup plus intéressant que s’il était cédé à 10 €. Pourtant, à le regarder de plus près, il n’y a qu’un centime d’écart.

Selon Nicolas Guéguen, chercheur en Sciences du comportement à l’Université de Bretagne-Sud, le chiffre 9 attirerait beaucoup aussi l’attention. Au point qu’un produit à 39 € peut paraître moins cher que le même à 34 € aux yeux de certaines personnes. Le cerveau aurait même tendance à ne pas du tout retenir les chiffres de droite comme des décimales. Un produit à 19,99 € pourrait être inconsciemment associé à celui au prix de 19 €. En effet, il risque d’être considéré comme étant largement moins cher que le même produit vendu à 20 €… Pourtant, il n’y a qu’un petit écart !

Des chercheurs qui se sont penchés sur le sujet avancent aussi trois explications concernant le chiffre 9. Ils affirment que ce chiffre aurait à la fois un effet psychologique, ophtalmologique et esthétique.

 

Soldes | eBoons

 

2. L’article supplémentaire gratuit, un piège tendu aux consommateurs ?

 

L’article supplémentaire gratuit fait aussi partie des pièges les plus régulièrement tendus par les commerciaux aux consommateurs. En voyant un client hésiter concernant l’achat d’une écharpe, ils n’hésiteront pas par exemple à lui dire que pour le même prix, le magasin lui offrira le bonnet et les gants assortis … Il s’agit d’une stratégie marketing qui consiste à offrir un article en plus, comme si cela n’était pas prévu, pour donner au consommateur l’impression qu’il est en train de faire une « bonne affaire ».

 

Soldes gratuit | eBoons

 

3. La musique pour vous faire ouvrir votre portefeuille

 

La musique fait aussi partie des techniques utilisées par les marchands pour vous inciter à acheter encore plus. Le style pop et la musique classique sont les plus utilisés.

 

La pop vous fera consommer plus

 

La musique peut parfois affecter les cognitions, les affects et le comportement des consommateurs. C’est pour cela que la « Psychologie de l’atmosphère » et le « marketing de l’ambiance » font partie des axes de recherche les plus dynamiques en psychologie du consommateur. Des études affirment même que certains styles musicaux peuvent inciter les clients à acheter. C’est notamment le cas de la pop qui possède la particularité d’égayer l’atmosphère d’une boutique et donc de la rendre propice à la consommation.

 

Music pop | eBoons

 

La musique classique donnera une image sophistiquée à une boutique

 

La musique classique donnera une image sophistiquée à n’importe quelle boutique et peut inciter des clients à acheter de beaux produits. Par exemple, chez un fleuriste, vous entendrez des chansons d’amour car l’achat de fleurs s’associe généralement à une marque d’affection. Les morceaux rythmés ouvrent, quant à eux, les portefeuilles des jeunes plus facilement.

 

Music classique | eBoons

 

4. Les prix alléchants en vitrine, pour appâter les consommateurs

 

Pour les neuromarketeurs, la vitrine doit placer les clients dans « une démarche d’achat ». C’est pour cela que la plupart des vendeurs n’hésitent pas à afficher leurs soldes devant leurs devantures, même si les soldes en question peuvent être rares en réalité. Cependant, en voyant autant de soldes affichés, les clients peuvent être appâtés par l’opportunité de faire une bonne affaire et se rabattre sur un autre produit, même si la réduction qui y est liée est moins élevée.

 

Soldes magasin | eBoons

 

5. Les contacts physiques : des gestes du vendeur pour mettre en confiance le client

 

Un petit geste du vendeur peut influencer le comportement d’un client et peut même influer sur sa décision d’achat. Un vendeur qui touche le bras d’un client, par exemple, instaure un lien social qui favorisera l’achat et ce dernier restera plus longtemps dans le magasin car il en aura une meilleure vision. Enfin, ce contact peut aussi pousser un consommateur à dépenser plus d’argent.

 

Geste client | eBoons

 

6. L’effet caméléon, pour amadouer le client

 

Un vendeur qui imite les mimiques d’un de ses clients (« effet caméléon ») vendra plus qu’un autre. En effet, en reprenant ses gestes, il paraîtra plus proche, plus agréable et plus à l’écoute. En découvrant ces qualités humaines du vendeur, un consommateur sera plus enclin à lui acheter ses produits.

 

effet cameleon | eBoons


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *