fbpx

Que savez-vous des véritables origines de Halloween ?

Origine Halloween
Par Florent Boon
Publié le mardi 8 septembre 2015
Mis à jour le lundi 7 octobre 2019
  • 1
    Share

« La célébration d’Halloween a lieu la veille de la Toussaint. Ce n’est pas un hasard car les origines de Halloween viennent du peuple gaulois dont l’année s’achève le 31 octobre. Ce jour-là, les Gaulois et leurs druides entreprenaient des rites afin de faire fuir les esprits malveillants. Aujourd’hui, la célébration de l’Halloween a lieu à la veille de la fête des saints. L’évènement devient très populaire dans les pays anglophones alors que les Français commencent à l’apprécier de plus en plus. »

Selon la croyance populaire, les origines de Halloween viennent des Etats-Unis. Mais, ce furent en réalité les Celtes qui l’ont célébrée il y a près de 3 000 ans. De nos jours, Halloween est une célèbre fête commerciale liée à l’automne durant laquelle il est coutume d’arborer des déguisements qui font peur. Citrouille halloween, fantômes et autres déguisements de sorcière comme déguisement dark vador ou déguisement scream font partie des déguisements tendances lors de cet évènement. De l’Antiquité à nos jours, suivez l’histoire et les véritables origines de Halloween.

 

Halloween : le soir de tous les saints

 

Halloween est un mot purement anglais. Il ne possède aucune origine celte, gaélique ni autre langue. Halloween est une altération de l’expression “All Hallows’ Eve”, qui veut dire “le soir de tous les Saints”. Il s’agit du soir qui précède la fête de de la Toussaint. En l’approfondissant un peu plus loin, « hallow » est une traduction archaïque du mot « holy » signifiant “saint”. Au Royaume-Uni et au Canada, il est encore courant d’utiliser encore l’orthographe “Hallowe’en”. Le “e’en” est la contraction du mot “even”, dont la forme initiale est “evening” qui veut dire “soir”.  En gaélique, Halloween se dit « Oíche Shamhna » (traduit : nuit de la Toussaint).

 

Origine halloween, soir de tous les saints | eboons

 

Le Samhain : prémices d’Halloween

 

Le calendrier des Celtes commençait le 1er novembre. Ce jour-là, il était de coutume de célébrer le jour du Samain (également appelé Samhain, Saman, Samhna ou Samonios). La célébration dure une semaine. Elle commence 3 jours avant le 1er novembre et prend fin 3 jours après cette date. C’était le moment pour les druides de remercier les dieux Tuatha Dé Danann pour leur avoir donné de bonnes récoltes et pour avoir été bienveillants envers eux. Les festivités pouvaient s’étendre jusqu’à 15 jours. Les Celtes considéraient en effet cette période comme propice à la rencontre de l’esprit des défunts, Alors, ils se grimaient, arboraient des masques et portaient des costumes afin d’effrayer les esprits malfaisants. Le 1er novembre était un jour exceptionnel car c’est le jour où les vivants pouvaient revoir leurs proches défunts.

 

Samhain, premices Halloween | eBoons

 

Comme les autres fêtes celtiques, la fête de Salmain comportait trois jours de solennités. On dédiait le premier jour à la mémoire des héros, le second à tous les défunts et le troisième aux célébrations populaires sous forme de réunions, festins, banquets et beuverie. Il était d’usage que chaque foyer allume un feu sacré en se servant d’une braise provenant d’un autre feu allumé par les druides, et dont le bois provient d’un chêne sacré. On considérait le feu des druides comme une protection contre les esprits malfaisants et par ailleurs, celui-ci ne devait pas s’éteindre avant le prochain automne. Durant la Fête de Samain, les Celtes avaient également pour coutume de laisser des offrandes sur le pas de leurs portes en vue d’apaiser les esprits.

 

Civilisation celtique : premières origines de Halloween

 

Le peuple gaulois était considéré comme le plus prospère de la civilisation celtique. Grâce à cette renommée, les Romains et les Grecs lui ont donné le nom « Gaulois ». Les origines de Halloween puisent en partie ses racines dans la culture gauloise. En effet, elle se tient le 31 octobre, soit à la fin de l’été. Ce jour représente en effet le dernier jour du calendrier gaulois (considéré comme le 6e jour de la lune montante).

 

Premières origines de Halloween | eBoons

 

Le soir du 31 octobre, les Gaulois avaient pour coutume d’éteindre le feu de l’âtre de leurs foyers afin de se rassembler avec les druides. D’une façon solennelle, ces derniers étouffaient alors le feu sacré de l’autel et, dans le but de faire fuir les mauvais esprits et d’honorer le dieu du soleil, ils allumaient un nouveau feu en frottant les branches sèches d’un chêne sacré. Chaque famille recevait ensuite une braise de ce feu afin d’allumer un nouveau feu au sein dans leur âtre. Afin qu’elles puissent se protéger contre les dangers tout au long de l’année, les familles devaient entretenir leur feu pour qu’il brûle jusqu’à l’automne suivant.

 

La Toussaint a supplanté la Samhain

 

Quand le catholicisme a dominé l’Europe au XIe siècle, toute fête païenne fut condamnée et cela mit un frein à la célébration de la fête de Samhain. Celle-ci fit place à la Toussaint qui est la fête de tous les Saints. Cette assimilation du jour de Samain par le christianisme a par ailleurs commencé au VIIIe siècle, lorsque le pape Grégoire III décida de déplacer la Fête des Saints en novembre. Vers l’an 840, le pape Grégoire IV rendit officiel le jour de la Toussaint en décrétant une veille. En 1048, Odilon de Cluny, le cinquième abbé de Cluny, contribua à la création de l’Halloween en faisant du 2 novembre le « Jour des Morts ».

 

Jours des morts | eBoons

 

Une fête surtout célébrée outre-Atlantique

 

A l’heure actuelle, la célébration de l’Halloween a lieu le 31 octobre, soit le jour précédant la Toussaint. Fête très populaire dans la plupart des pays anglophones, elle est cependant moins connue en France. Cependant, les Français commencent à l’apprécier de plus en plus. Toute l’Amérique du Nord célèbre Halloween grâce aux nombreux immigrés qui l’ont propagée jusqu’au Canada. La citrouille remplace désormais le navet, le légume emblème selon les traditions Halloween. Les friandises offertes aux enfants durant la soirée d’Halloween font désormais place aux offrandes destinées aux morts.

 

Enfant et citrouille halloween | eBoons


  • 1
    Share

Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *