fbpx

Comment bien choisir son disque dur SSD, HDD ou SSHD ?

dur SSD, HDD ou SSHD | eBoons
Par Florent Boon
Publié le samedi 13 février 2016
Mis à jour le lundi 5 novembre 2018

Pour avoir un PC performant, il serait conseillé d’avoir un disque dur proposant une grande capacité. Mais avec les nombreux choix qui s’offrent à vous, il vous est parfois difficile de trouver le modèle adapté à vos besoins. Dans les prochaines lignes, vous pouvez connaître les différences entre un disque dur traditionnel, un SSD, un HDD et un SSHD afin de trouver le disque qui correspond à votre machine.

Le disque dur fait partie des composants informatiques qui peuvent tout changer. Le disque dur interne sauvegarde le système d’exploitation ou vos logiciels. Il a également pour rôle de conserver toutes les données requises par la machine. De ce fait, si votre disque dur est saturé ou si la mécanique vieillit, cela pourrait ralentir le système.

Actuellement, trois types de disques sont proposés sur le marché : les SSH ou disques durs hybrides, les disques durs SSD et les HDD ou disques durs classiques.

Le modèle SSD ou Solid-State Drive est un disque électronique se présentant sous l’aspect d’une grosse carte mémoire à l’extérieur et d’une barrette de mémoire vive à l’intérieur, le tout doté d’une connectique Sata.

Le HDD ou Hard Disk Drive fait partie des anciens disques durs ou classiques. Il s’agit d’une mémoire de masse magnétique assurant l’enregistrement de vos données sur votre appareil.

Enfin, le SSHD ou Solid State-Hybrid Drive est un disque dur hybride qui combine les particularités des disques durs HDD et des mémoires flash SSD afin de donner la vitesse des Solid-State Drive à la contenance de stockage économique des disques durs traditionnels.

Même si la capacité des SSD augmente alors que leurs prix sont de plus en plus abordables, ils ne sont pas encore capables de proposer un grand espace de stockage comme les disques durs classiques ou HDD. Actuellement, un nouveau type de disques hybrides, appelés SSHD, est apparu. Bien qu’ils soient une parfaite combinaison des deux technologies (SSD et HDD), les SSD restent toutefois les plus performants.

 

Les différences entre un disque dur et un SSD

 

Vous ne savez pas quoi choisir entre un disque dur mécanique et la nouvelle technologie SSD ? Le SSD ou Solid-State Drive est aussi connu sous le nom de « disque électronique » au Québec. De toute façon, le terme « disque » n’est pas vraiment approprié car il n’y a même pas de disque physique à l’intérieur d’un SSD.
Donc, la création et le fonctionnement d’un SSD sont tout à fait différents du disque dur que l’on connaît. Le disque dur est composé d’un système de plateaux en fer ou en verre sur lesquels des têtes de lecture/écriture viennent pour lire ou pour transcrire des informations numériques.

Alors qu’un disque SSD fonctionne comme « une grosse clé USB » qui fonctionne également sur un système de mémoire-flash. Cette mémoire sera ensuite repartie sur la carte SSD en plusieurs modules et traitée par un contrôleur. Le contrôleur, pour sa part, est un composant important dont nous allons voir les détails dans les prochaines lignes.

SSD | eBoons

Les points forts des disques durs traditionnels

 

Par rapport au SSD, les disques possèdent des avantages. En théorie, mettre un SSD à la place d’un vieux disque dur est l’option idéale. En revanche, en termes de prix, un bon disque dur classique reste moins cher qu’un SSD à capacité de stockage égale.

À noter que les disques durs proposent également une capacité de stockage plus importante. Actuellement, la plus grande capacité proposée par un disque dur interne est de 6 Téra octets (6 To ou 6 000 Go). Mais ces différences s’estompent à mesure que les SSD se vulgarisent et évoluent. En effet, leurs capacités de stockage ont augmenté en quelques années alors que les prix ont beaucoup baissé.

Actuellement, le modèle Optimus Max de chez Sandisk, avec une capacité de 4 To, est le disque SSD qui offre la plus grande capacité de stockage.

 

Optez pour un SSD pour avoir un ordinateur plus performant

 

De nos jours, pour augmenter les performances de sa machine sans être forcément un pro de l’informatique, le recours aux disques SSD est une bonne solution. Car remplacer son disque dur par un SSD est de loin plus simple que remplacer son processeur ou sa carte mère par un modèle plus puissant. De plus, vous n’aurez pas à dépenser beaucoup pour changer votre vieux disque dur, un adaptateur de quelques euros suffira.

 

Les caractéristiques du SSHD

 

Les meilleurs disques SSHD sont proposés par Seagate car leurs modèles offrent des capacités de stockage élevées et quelques giga-octets de mémoire flash pour accélérer le système. De plus, la réactivité globale du système, le chargement d’application et les temps de démarrages s’en voient améliorés.

Grâce à ses Momentus XT, la société américaine Seagate s’est rapidement illustrée sur le marché des disques durs hybrides. Depuis le début de l’année 2015, le fabricant apporte une amélioration à sa gamme en laissant les disques à 7200 rpm (ou rotation par minute). Il faut savoir que les SSHD fonctionnent comme les disques hybrides et combinent un SSD de 8 Go qui fait office de cache à un disque dur à plateau classique à 5400 rpm. Enfin, le circuit électronique dédié se charge d’analyser les flux de données et répartit le stockage entre les parties HDD et SSD.
Les points forts des SSHD comparés aux systèmes avec un SSD de type « Ready Cache » est l’inexistence de pilote ou de logiciel. Un SSHD ressemble à une unité de stockage et marche avec n’importe quel OS. Même si les SSHD offrent des performances équivalentes à celles d’un disque dur dans les benchmarks, en pratique et à l’usage, ils rivalisent avec les SSD.

SSHD | eBoons


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *