fbpx

Tout sur le NAS, son fonctionnement et ses particularités

Network Access Storage | eBoons
Par Florent Boon
Publié le mercredi 23 mars 2016
Mis à jour le lundi 5 novembre 2018

« Ce guide pratique vous permettra d’en savoir plus sur le NAS et vous aidera à choisir le modèle adapté à vos besoins. Car dans les prochaines lignes, vous allez comprendre son mode de fonctionnement et découvrir ses caractéristiques techniques. »

Le NAS ou Network Access Storage est un boîtier de stockage en réseau constitué de disques auxquels peuvent accéder tous les matériels qui y sont connectés (netbook, PC de bureau, portable voire des imprimantes…).

Les NAS peuvent également offrir une connexion filaire, via WiFi ou via câble Ethernet et vous donneront l’occasion de choisir le mode de connexion adapté à votre installation. Par ailleurs, il vous permettra d’avoir une grande capacité de stockage.

 

Le NAS dans tous ses détails

 

Voici tous les détails concernant le NAS dont vous aurez besoin si vous désirez faire le bon choix.

 

Les boutons de façade

 

En plus de l’indispensable bouton marche/arrêt, certains NAS sont munies d’un autre bouton qui vous servira à sauvegarder un dossier spécifique vers un disque dur USB connecté sans passer par un ordinateur.

 

Les baies amovibles

 

L’avantage de la plupart des NAS est de pouvoir accueillir plusieurs disques (2, 4 5 disques, voire plus pour les versions professionnelles) dans leurs baies amovibles. Ces derniers sont présentés généralement en format 3,5 pouces et quelquefois en 2,5 pouces. De plus, les baies peuvent être fermées à clé pour éviter toute fausse manipulation. Et pour changer votre disque défectueux, il vous suffira tout simplement d’enlever le tiroir de la baie, de démonter le disque et le remplacer par un tout neuf. Car c’est le NAS qui recréera la « matrice » RAID comme nous allons le voir plus loin. Enfin, soulignons également que sur certains modèles, ce remplacement de disque peut se faire à chaud (c’est-à-dire sans éteindre l’ordinateur).

 

Prises USB

 

Un NAS intègre généralement plusieurs prises USB 3.0 ou USB 2.0 dont l’une a pour mission de sauvegarder des fichiers stockés sur le NAS. Effectivement, bien que les données soient protégées d’un crash grâce à la présence d’un second ou plusieurs autres disques, ils ne le sont pas contre un certain nombre d’autres risques (incendie…). Les autres entrées USB placées à l’arrière de l’appareil, quant à elles, permettent de relier différentes sortes de périphériques (une imprimante USB si le NAS fait office de serveur d’imprimante, un onduleur pour protéger le NAS des coupures de courant, un disque dur, un autre NAS, etc.).

 

Emplacement des disques durs

 

Comme le NAS est conçu pour recevoir des disques durs sur lesquels vous pourrez sauvegarder vos données, la plupart des modèles sont compatibles.
Notez cependant à ce propos que l’idéal reste d’avoir un modèle spécialisé NAS.
En plus de cela, il faudra également s’équiper de modèles adaptés au RAID (Redundant Array of Inexpensive Disks ou Redundant Array of Independent Disks, regroupement redondant de disques peu indépendants ou onéreux). Car le RAID vous permettra d’ajouter plusieurs petits disques durs de qualité moyenne pour avoir une bonne résilience/performance. Il vous permettra également de gérer rapidement les secteurs défectueux en cas de soucis et rendra la section disque dur de votre serveur assez robuste pour travailler en réseau.

Network Access Storage | eBoons

Le processeur et le NAS

 

Le processeur (CPU) joue un rôle très important car il détermine l’essentiel de la rapidité du NAS. De plus, il gère vos paramètres RAID pour rendre les calculs rapides et améliorer les opérations de transcodage, de lecture et d’écriture.

 

Le contrôleur

 

Il a pour fonction de gérer physiquement les disques durs. Pour le cas des NAS grand public, son rôle n’est pas majeur car c’est le micro-processeur qui se charge entièrement des calculs de redondance. Et pour les modèles pros haut de gamme, ce contrôleur intègre la gestion du RAID en hardware, ce qui améliorera le débit lorsque plusieurs utilisateurs accèdent simultanément au NAS.

 

La mémoire vive ou RAM

 

Si vous avez une mémoire vive (RAM) avec plus de capacité, votre NAS offrira normalement de meilleures performances et plus de fonctions. De plus, une grosse quantité de mémoire vive permet la mise en cache d’un fichier en cours de lecture afin d’améliorer les performances.

 

La ventilation

 

Il faut savoir que la concentration de disques durs et de matériels informatiques dans un espace restreint engendre un dégagement important de chaleur, surtout lorsque le processeur principal est puissant. Ce qui fait qu’un NAS peut donc devenir plutôt bruyant, parfois même plus qu’un PC. Mais d’un autre côté, grâce à son mode de fonctionnement autonome, il est possible de l’éloigner des espaces de vie de la maison. Pour une utilisation optimale, nous conseillons notamment de placer le vôtre dans un endroit sec dont la température ambiante ne change quasiment pas.
Par contre, si vous êtes prêt à y mettre le prix, notez qu’il existe des modèles très silencieux qui peuvent être installés sous un téléviseur ou dans un salon sans qu’ils ne dérangent personne.

 

Les prises réseau RJ45

 

Comme chaque boîtier NAS dispose d’une prise Ethernet RJ45, il faut aussi prendre ce facteur en compte avant d’en acheter un. Par exemple, n’oubliez pas de privilégier un modèle dont le débit sera important et dont le temps de copie sera limité pour un gros fichier.

 

Les autres connecteurs

 

Le choix que vous aurez en matière de NAS vous obligera à choisir entre connecteur e-SATA, prise HDMI et prise USB.

L’e-SATA vous permettra de relier un autre NAS ou un boîtier de disque. La prise HDMI vous donnera la possibilité de gérer le NAS directement, sans passer par le réseau, en y reliant un clavier USB et un écran. Alors que la prise USB vous sera utile si vous désirez y connecter des appareils externes que le NAS ne pourra pas gérer.

Enfin, soulignons également que l’alimentation d’un NAS pourra être interne ou externe selon la taille ou les modèles et que le transformateur externe est généralement peu bruyant. Il est cependant peu pratique.

 

Comment le NAS fonctionne-t-il ?

 

Voici des informations qui vous aideront à comprendre comment le NAS fonctionne et en quoi il peut vous être utile.

NAS fonctionne | eBoons

Particularités concernant son fonctionnement

 

Relier un NAS à un PC ou un Mac avec un câble USB le poussera à se comporter comme un simple disque externe USB. Ce qui fait que vous ne pourrez pas profiter de toutes ses capacités (sauvegarde, serveur multimédia, centralisation et partages de fichiers). Le mieux serait donc d’éviter cela.

Par ailleurs, vous n’aurez qu’à utiliser un switch ou un routeur et disposer d’un PC doté d’une interface réseau Gigabit (1000 Mbps), pour tirer le meilleur parti d’un NAS. Dans le cas contraire, les performances seront freinées pour les machines limitées à 100 Mbps.

 

Tout sur l’interface d’administration

 

Une interface Web permettant l’administration de tous les NAS est proposée par chaque fabricant qui possède cependant sa propre interface et ses propres réglages. Synology par exemple est connu pour posséder une interface très cohérente et très ergonomique, avec une multitude de fonctionnalités. Même si d’autres constructeurs proposent également des interfaces bien fournies (Qnap, LaCie et Asustor), qui peuvent parfois être désordonnées.

 

Le NAS, une méthode de stockage aux avantages immédiats

 

Comme indiqué au tout début, le NAS est un appareil réseau autonome contenant un ou plusieurs disques durs qui, une fois connecté, se conduit comme le disque partagé d’un PC classique. Une méthode de stockage qui présente les avantages immédiats suivants :

L’économie d’énergie : le NAS est plutôt avantageux en termes de consommation d’énergie. En effet, il est équipé de 2 disques durs qui consomment moins de 20 W. Cette consommation peut descendre à moins de 10 W au repos. Soulignons par ailleurs qu’elle peut varier en fonction des disques durs utilisés et de l’architecture du NAS. De plus, la plupart des NAS possèdent une option de mise en veille quand ils ne sont pas utilisés. Enfin, sachez qu’il est possible de programmer heure par heure et jour par jour les démarrages/arrêts d’un NAS. Eh oui ! Il peut s’éteindre et s’allumer tout seul.
La simplicité de son utilisation qui ne requiert aucune intervention dans les machines.
Le NAS est dédié à la centralisation et au partage des données ainsi qu’à l’extension de la capacité de stockage de tous les ordinateurs d’un même réseau.


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *