fbpx

Guide d’achat d’une carte mère en fonction de ses connectiques et de ses composants

Guide d'achat carte mere | eBoons
Par Florent Boon
Publié le vendredi 12 février 2016
Mis à jour le lundi 5 novembre 2018

« Trouver la carte mère adaptée à nos besoins est parfois difficile car le marché actuel regorge de modèles qu’il faudra alors choisir en fonction de l’usage auquel nous la destinons. Il faudra même prendre en compte l’évolutivité des connectiques et des composants d’un modèle avant de choisir si on veut être sûr de faire le bon choix. »

Appelée aussi « motherboard » ou « mainboard » en anglais, la carte mère est le composant de base de l’ordinateur. Plus précisément, c’est une plaque électronique qui rassemble les circuits principaux d’un PC : les ports, les connecteurs d’extension (modem, carte graphique…), les barrettes mémoirle, son bus et le processeur. A la lumière de tout cela, on peut donc dire qu’en gros, le premier rôle d’une carte mère est d’interconnecter tous les composants d’un PC.

Il faut aussi savoir que le choix des ports d’extension (nombre de connections Sata pour les disques durs et les lecteurs optiques , nombre de ports graphiques…), du type de mémoire vive et du processeur dépend du choix de carte mère que l’on a fait. Et que de plus, le socket d’une carte mère détermine les possibilités d’évolution future d’un PC ou la possibilité de l’équiper plus tard d’un nouveau CPU.

Si vous voulez faire attention à l’évolutivité de vos connectiques/de vos composants et choisir une bonne carte mère, lisez donc les prochaines lignes.

 

Tout sur les composants d’une carte mère

 

Décortiquer la carte mère vous permettra d’en apprendre plus sur les modèles de processeurs, de socket et de chipset dont certains sont exclusivement dédiés à des utilisations professionnelles. De cette façon, vous pourrez comprendre l’importance des composants d’une carte mère avant d’en choisir une.

Les informations à connaître à propos du socket

 

Le socket a pour mission de recevoir le processeur. Donc, quand vous aurez en tête l’usage réservé à votre ordinateur et que vous aurez choisi le processeur correspondant à vos besoins, il faudra trouver le socket le plus adapté.

Avec son socket 1150, Intel est le fabricant vedette en la matière. Ce modèle peut accueillir des processeurs Core i7, i5 et i3 à architecture Haswell. Faites quand même attention aux particularités de la carte, car ce sont ces dernières qui influent sur son prix (présence de ports USB 3.0, PCI Express 16x ou non, nombre de ports SATA 3.0 et Express, ainsi que les autres types de connecteurs et capacités de RAM qu’elle peut recevoir). Et si vous êtes à la recherche de pièces haut de gamme, optez pour le socket 2011-3 (remplaçant du 2011) dédié aux processeurs Core i7 à l’architecture Haswell-E.

AMD de son côté est plus abordable qu’Intel car il propose des produits performants avec des bonnes dispositions pour l’overclocking. Il faut retenir 2 sockets pour ce constructeur :

L’AM3+ qui est destiné aux machines milieu et haut de gamme et qui peut supporter les processeurs de la série FX.
Le FM2+ qui est capable de recevoir des processeurs A6 à A10, une carte vidéo surpuissante ainsi qu’un circuit graphique puissant. C’est le meilleur choix pour tout usage polyvalent tels les jeux peu gourmands, la bureautique et la lecture de vidéo.

 

Le principal rôle du chipset et les choix qui s’offrent à vous

 

Appelé autrement « contrôleur principal », le chipset est un ensemble de composants intégrés à la carte mère qui ont pour rôle de réguler les liaisons entre les éléments tels le processeur, les ports d’extension, les disques durs et la mémoire. Mais depuis que le processeur s’est attribué une partie de leurs fonctions, leur rôle est devenu moins déterminant. Par contre, vous devez trouver le bon modèle car s’il n’est pas compatible avec les autres composants, votre PC ne fonctionnera pas.

Du côté d’Intel, les références milieu et haut de gamme sont les chipsets X99 et Z97. Ce qui ne signifie pas que ses prédécesseurs tels les modèles H97 ou Z87 sont moins efficaces : ils sont seulement moins évolutifs, offrent moins de ports USB 3.0 ou SATA et gèrent différemment le PCI Express. Les prix de ces modèles de chipsets sont généralement revus à la baisse, ce qui est souvent le cas lorsqu’une nouvelle génération vient remplacer la précédente. Et pourtant, il vous sera facile d’assembler une machine avec une performance remarquable autour d’un chipset Z87 ou autres. En gros, tout dépend de votre envie de faire évoluer régulièrement votre PC et surtout de votre budget.

Pour AMD, la gamme de chipset change en fonction du socket. Comme pour le cas du socket FM2+, la dernière génération de chipset est l’A88X alors que pour l’AM3, c’est le 990FX. Ce dernier est parfait pour les gamers qui veulent économiser sur le prix de leurs cartes mères, et acheter plusieurs cartes vidéo, car il en gère 3 en SLI et 4 en CrossFire.

 

Tout sur la mémoire vive ou RAM

 

La mémoire vive, communément appelée RAM (ou Random Access Memory), est un composant essentiel puisqu’elle sauvegarde des données volatiles, de sorte que le travail du disque dur soit allégé. Plus la capacité de la RAM augmente, plus vous gagnerez en rapidité. Un critère à prendre en compte pour les configurations destinées au jeu, mais inutiles de dépasser les 4 Go pour un media center ou de la bureautique. Concernant les gamers passionnés, assurez-vous que les 2 ou 4 connecteurs dont vous aurez sûrement besoin puissent aller jusqu’à 16 voire 32 Go pour les configurations les plus extrêmes. Notez sur ce point que seuls les sockets 2011-3 sont capables de gérer la dernière génération de RAM, la DDR4.

 

L’importance des ports PCI Express

 

Avant de vous lancer dans l’achat d’une carte mère, vérifiez tout d’abord le nombre de ports PCI-Express 16X (celui qui reçoit les cartes vidéo). Si une seule carte graphique de qualité est suffisante pour faire tourner les jeux les plus gourmands de manière plus fluide, certains choisiront des configurations avec plusieurs cartes pour concurrencer les « consoleux » ou les adeptes de console. Dans ce cas, optez pour une carte munie de plusieurs ports (2 à 4) PCI Express 16x en version 3.0 et grâce à la répartition des lignes, les plus exigeants pourront surveiller le débit de chaque carte.

 

Le choix des ports SATA

 

Si vous réalisez un montage vidéo qui est très gourmand ou si vous avez un PC home cinéma, choisissez une carte mère possédant au minimum 4 ports SATA afin de pouvoir installer le maximum de disques durs en plus d’un lecteur optique. À noter que les cartes les plus récentes embarquent un format SATA Express afin de booster la bande passante de 6 Gigabyte par seconde à 10 Gigabyte par seconde.

 

Connectez vos périphériques sur la carte mère

 

L’évolutivité de la connectique est un critère à prendre en considération quand on choisit sa carte mère. C’est ainsi que vous pourrez connecter de nouveaux composants à votre carte mère. Notons que le nombre de ports (USB2, USB3…) et leurs caractéristiques (HDMI, FireWire, e-SATA…) sont les principaux points à tenir en compte.

 

Les différents types de ports ou connecteurs externes

 

Visibles sur le panneau arrière de votre PC, les ports assurent le raccordement de nombreux périphériques tels que la clé USB, le disque dur externe, l’imprimante, etc. Il faut comprendre que la connectique sera plus ou moins riche, selon les modèles de carte mère, avec par exemple 8 ports USB 2.0 et 4 ports USB 3.0. De plus, il vaut mieux avoir quelques ports inutilisés dans un premier temps que de se retrouver bloqué à moyen terme quand vous voudrez connecter tel ou tel appareil pour satisfaire vos nouveaux besoins. Il serait même plus sage de penser au futur avant d’acheter un modèle voire de privilégier l’USB 3.0.

les sortie carte mere | eBoons

Prises jack

La prise jack sert de connecteur pour votre micro et vos enceintes. À noter que des codes couleur facilitent en général les raccordements.

Le port S/PDIF

Les fameux DTS (Digital Theater System), DTS HD, Dolby Digital… qui sont des formats audio numériques rencontrés dans les jeux vidéo ou les films, peuvent être décodés par certaines cartes mères. Pour ce faire, utilisez un port S/PDIF (Interface numérique Sony/Philips, Sony/Philips Digital Interface) coaxial ou optique pour transmettre ces signaux à un amplificateur qui se chargera alors du décodage.

Les ports USB 3.0 et 2.0

L’idéal serait le port USB 3.0 qui propose une vitesse de transferts 10 fois plus rapides que l’USB 2.0.

Le port PS/2

Le mini-DIN ou Personnal System/2 peut recevoir la souris et le clavier. Il est de plus en plus délaissé au profit de l’USB qui peut accueillir indifféremment le clavier ou la souris.

L’eSATA

Un disque dur externe peut être branché sur l’ordinateur par l’intermédiaire d’un port eSATA, e signifiant External.

RJ45 ou Ethernet

Le rôle de cette prise est d’assurer le raccordement de votre PC à un réseau local.

Port HDMI

Le port HDMI (High DefinitionMultimedia Interface) a pour fonction de raccorder votre PC à un moniteur HD ou un écran de télévision.

Port DVI et Display Port

L’interface Display Port a vu le jour en 2006, elle est destinée à remplacer le DVI ou Digital Visual Interface dont la résolution maximale en Dual link est de 2560×1600 pixels. Deux versions existent actuellement et la plus récente est la version 1.2, permettant la séparation du flux vidéo pour une diffusion sur plusieurs écrans et la 4K (Ultra HD).

Port SATA Express

Il est présent sur les cartes mères Z97 et permet de raccorder un SSD à ces dernières. En théorie, les transferts de données peuvent atteindre les 10 Gigabytes par seconde grâce à deux lignes PCIE 2.0 ou PCI Express.


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *