fbpx

Yves Rocher, une marque citoyenne française

Yves Rocher France | eBoons
Par Florent Boon
Publié le vendredi 8 mai 2015
Mis à jour le lundi 23 juillet 2018

« Yves Rocher a toujours tout fait pour défendre le marché de l’emploi breton et a tout mis en œuvre pour rester une entreprise citoyenne, respectueuse de l’éthique et de l’éco-responsabilité. »

Depuis sa création par l’industriel français du même nom, la marque Yves Rocher a toujours eu pour obsession de défendre les emplois bretons, même si en 1959 (année de lancement d’Yves Rocher) personne ne parlait encore de délocalisation.

Yves Rocher lui-même avait dit sur le sujet qu’en 1959, son village se dépeuplait et qu’il n’avait alors qu’un souci, comment stopper cela ? C’est donc avec cette idée en tête qu’il a décidé de créer une entreprise tournée vers la nature et la beauté des femmes, du fin fond du grenier qui lui servait de laboratoire à l’époque. Yves Rocher a ensuite choisi de faire de son entreprise, une marque éco-responsable et son engagement n’a pas changé jusqu’à aujourd’hui.

 

L’éthique d’Yves Rocher

 

L’éthique d’Yves Rocher, pour sa part, en a fait une entreprise éco-responsable et citoyenne bien avant que ses concurrents n’y aient même pensé.
Ses usines de La Gacilly (soins du corps), de Rieux (maquillages depuis 1978), de Ploërmel (parfums depuis 1981) et des Villes Geffs (hygiène/soins en 1991) reflètent parfaitement cet engagement et produisent près de trois cents millions de produits par an. D’un autre côté, sa plateforme de traitement et d’expédition de Le laurier Vert (La Gacilly) ainsi que sa plateforme téléphonique de Saint-Marcel reflètent aussi parfaitement cette éco-responsabilité de la marque.

Yves Rocher lui-même a toujours été tout au long de sa vie un militant. Ce qui lui a permis de devenir maire de La Gacilly de 1962 à 2008, son fils Jacques lui ayant ensuite succédé.

 

La Gacilly yves rocher | eBoons

 

La pédagogie selon Yves Rocher

 

La pédagogie est une importante dimension d’Yves Rocher qu’il a développée en ouvrant un jardin botanique à La Gacilly en 1975 (abritant plus de 1 000 espèces végétales). Yves Rocher a ensuite inauguré « le Végétarium » en 1998, le premier musée d’Europe à être entièrement consacré au monde végétal et qui accueille annuellement près de 250 000 visiteurs. Ce musée a vu le jour grâce à une collaboration entre la Fondation Yves Rocher (fondée en 1991) et le Muséum national d’Histoire naturelle.

 

jardin botanique Gacilly | eBoons


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *