fbpx

Le développement durable : une des valeurs fondamentales du Groupe Yves Rocher

Developpement durable | eBoons
Par Florent Boon
Publié le jeudi 8 octobre 2015
Mis à jour le lundi 9 septembre 2019

« Le développement durable est un mis en avant chez Yves Rocher. En 1975, la marque a créé un jardin botanique à Morbihan. En 1991, la Fondation Yves Rocher qui milite pour un monde plus vert est née. En 1997, les champs de fleurs de l’entreprise sont labélisés Agriculture Biologique par Ecocert. En 2008, ses nouveaux points de vente sont rebaptisés «Atelier de cosmétique végétale». »

Depuis plus de 50 ans, le développement durable fait partie des valeurs chères du groupe Yves Rocher. La célèbre marque de cosmétique végétal s’y implique énormément à travers des initiatives concrètes comme la fondation Yves Rocher, son jardin botanique à Morbihan, l’économie d’énergie et l’utilisation du format l’écorecharge. A cela s’ajoute la labellisation en 1997 (par Ecocert) de 55 hectares de champs de plantes conformément aux exigences de l’Agriculture Biologique. En 2008, le Groupe a renommé ses boutiques en Atelier de cosmétique végétale.



 

La fondation Yves Rocher

 

La Fondation Yves Rocher (Institut de France) a vu le jour en 1991, sur l’initiative de Jacques Rocher, fils du créateur de la marque et directeur du développement durable. La fondation Yves Rocher a été créée pour préserver la biodiversité en protégeant les espèces végétales uniques et vitales à tous et en plantant des arbres partout dans le monde (symbole d’enracinement). La fondation Yves Rocher soutient les femmes engagées, créatrices de communautés actives. En 2001, la Fondation est placée sous la protection de l’Institut de France. Elle œuvre pour un « monde plus vert » à travers deux actions phares : le prix « Terres de Femmes » et l’opération « Plantons pour la Planète » qui prévoit la plantation de plus de 50 millions d’arbres aux quatre coins du globe via des ONG spécialistes de la reforestation.

 

La fondation Yves Rocher | eBoons

 

Son jardin botanique créé en 1975, dans le Morbihan

 

Créé en 1975, le jardin botanique d’Yves Rocher sert de laboratoire de recherche aux experts de la marque. Yves Rocher étudie les bienfaits spécifiques des plantes et le meilleur de la botanique dans cet observatoire du vivant. On y découvre la vie surprenante de plus d’un millier d’espaces végétales. Lors de votre visite, vous aurez le privilège de parcourir les espaces remarquables du jardin botanique, son arboretum, sa bambouseraie, sa collection unique d’armoises ou encore ses plantes aux parfums d’ailleurs. Si vous y allez l’été, vous pourrez participer aux expositions, animations et visites entièrement dédiées à la spécialité de la marque : la cosmétique végétale.

Le jardin botanique d’Yves Rocher se trouve à La Gacilly (56200), dans le département de Morbihan (56). Adresse : ZI Crois des Archers.

 

Jardin Botanique Yves Rocher | eBoons

 

Éco-recharge en 1993 ou la suppression du suremballage

 

Pour confirmer son engagement environnemental, la marque a décidé de supprimer les suremballages grâce aux éco-charges.

Yves Rocher a lancé la toute première éco-recharge en 1993 avec le shampoing Hamamélis. Dès lors, l’enseigne commercialise 2,8 millions de recharges à travers le monde.

 

Eco-recharge | eBoons

 

Labellisation Agriculture Biologique des champs de fleurs de la Gacilly par Ecocert

 

En 1997, Ecocert a labélisé 55 hectares de champs de fleurs du jardin botanique de La Gacilly, conformément aux exigences très strict de l’Agriculture Biologique. A noter que ces 55 hectares couvrent un tiers des besoins annuels de matière première du Groupe Yves Rocher.

L’Ecocert est une organisation de contrôle et de certification français accrédité par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation) et agréé par l’INAO (Institution National de l’Origine et de la Qualité). Seuls les produits comprenant 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle peuvent bénéficier de ce label.

Yves Rocher est la première entreprise à supprimer les gaz à effet de serre dans les aérosols. Effectivement, la marque s’y est mis 6 ans avant l’interdiction mondiale. A noter que les produits cosmétiques conçus et commercialisés par Yves Rocher sont soumis à une production contrôlée.

 

La jardin botanique de La Gacilly | eBoons

 

Quand le développement durable rime avec l’économie d’énergie

 

Yves Rocher a lancé des initiatives concrètes afin de favoriser le développement durable : diminuer la consommation d’énergie et de l’empreinte carbone. Pour ce faire, le groupe utilise de nouvelles technologies, T-Systems qui dispose d’un PUE (Power Usage Effectivenes, qui permet de mesurer l’efficience énergétique d’un data center) entre 1,7 et 1,8 et espère prochainement atteindre 1,3.

Pour favoriser l’économie d’énergie, Yves Rocher a également réduit le nombre d’impression et la consommation électrique de ses micro-ordinateurs. On peut ajouter à cela le recyclage des équipements informatiques, le développement du web Conferencing et de la vidéoconférence pour limiter les déplacements.

 

Consommation energie yves Rocher | eBoons

 

Les magasins Yves Rocher sont rebaptisés « Ateliers de la cosmétique végétale » en 2008

 

Yves Rocher, en partenariat avec Saguez and Partners, a décidé de renouveler l’identité de ses magasins en 2008, pour mettre en avant son engagement environnemental. Les nouveaux points de ventes de la marque sont rebaptisés les « Ateliers de la cosmétique végétales » pour mettre en lumière les créateurs de l’entreprise, les valeurs de la marque, son savoir-faire, ses racines et la vision de son fondateur pour la beauté féminine. Le végétal est à l’honneur chez Yves Rocher et son équipe a dernièrement conçu un nouvel entièrement dédié à la gent masculine a été imaginé.

 

Ateliers de la cosmétique végétale | eBoons


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *