fbpx

Malaga, un voyage au cœur de la végétation espagnole

Ville Malga|eBoons
Par Florent Boon
Publié le mercredi 13 juillet 2016
Mis à jour le jeudi 21 juin 2018

Située dans l’Andalousie, Malaga est nichée dans une baie au large des côtes méditerranéennes. La colline de Gibralfaro est l’endroit rêvé pour pouvoir admirer toute la beauté que cette ville a à offrir. Elle doit son mérite, entre autres, à sa végétation originale, témoin de son passé et de son histoire.

Lorsqu’on décide de partir en Espagne, le passage dans la ville de Malaga constitue une découverte culturelle, surtout pour les amoureux des végétaux et de la botanique. La ville a beaucoup œuvré dans le but de se distinguer et de satisfaire ses visiteurs.

 

La vue panoramique du Gibralfaro

 

Le Gibralfaro est l’endroit par excellence où l’on peut sentir la ville vivre : les allers-retours des véhicules, les retentissements des cloches des églises et les activités dans le port. De là, on devine déjà derrière la brume les côtes africaines situées en arrière-plan des forêts de cyprès et de jacarandas et de la mer Méditerranée.

L’histoire de cette ville aux 600 000 habitants est reflétée dans ce panorama qu’offre la colline du Gibralfaro. La ville est nichée dans une courbure de la baie et fait de son mieux pour séduire les touristes venus par million pour visiter l’Andalousie et profiter des plages de la Costa del Sol.

En contrebas, une ravissante pergola a été installée pour agrémenter les balades au bord du bassin. On peut y trouver des yachts et le lieu d’embarquement pour les îles Canaries.

 

Le Gibralfaroo|eBoons

 

Une végétation symbolique

 

La végétation contribue aussi à retracer l’histoire et fait partie intégrante de l’ornement de la ville. De la colline, on peut admirer une palmeraie encore récente où l’on peut faire des promenades en amoureux ou encore la végétation du Paseo del Parque. Cette dernière est un magnifique lieu où les palmiers, les rhododendrons, les caoutchoucs, les yuccas et les bambous abondent. La présence de cette végétation venue d’ailleurs témoigne d’une certaine époque où les affaires de la bourgeoisie marchande qui exportait fer, vins et textile étaient florissantes.

Comme beaucoup d’autres, les dynasties des Loring, originaires du Massachussetts, ou encore les Heridia se sont installées à Malaga à cause de l’industrie et du port. Elles ont restauré de nouvelles avenues, par exemple « la calle Larios ». On peut désormais marcher dans les rues commerçantes qui sont bordées par des ficus dont les racines âgées de plusieurs siècles forment l’Alameda. Les institutions financières et commerciales sont situées à proximité, aménagées dans des bâtisses de style néo-classique. Cet endroit constitue maintenant un des lieux les plus privilégiés et plaisants du pays.


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *