fbpx

A la découverte de Tolède, ville forteresse médiévale espagnole !

Toléde|eBoons
Par Florent Boon
Publié le dimanche 10 juillet 2016
Mis à jour le jeudi 21 juin 2018

Madrid bénéficie à ses alentours de sites historiques fascinants. Sise à seulement 70 km, la ville de Tolède se distingue amplement par son caractère multiculturel. Eglises, mosquées et synagogues s’y côtoient. Source d’inspiration pour El Greco qui y a passé la deuxième moitié de sa vie, Tolède est une ville médiévale espagnole au charme original avec ses édifices religieux façonnés à l’art mudéjar.

De Madrid à Tolède, on ne fait qu’une demi-heure de train. Traversée par le Tage, située au cœur de la péninsule ibérique et au milieu de la plaine castillane, la cité de Tolède est forte de plus de trois mille ans d’histoire. Foyer des trois cultures chrétienne, islamique et judaïque de la péninsule ibérique et berceau de la monarchie espagnole, elle compte plusieurs sites d’exception qui entourent Madrid et qui sont classés au patrimoine de l’Unesco. Mais plus que la ville fortifiée médiévale d’Avila où est née Sainte-Thérèse ou encore Alcalà de Henares et son centre universitaire calqué sur La cité de Dieu peint par Saint-Augustin, Tolède se démarque de loin par son passé complexe et multiculturel qui a en partie façonné l’histoire de l’Espagne.

 

Berceau de la monarchie espagnole

 

Située à 70 km de Madrid, Tolède a été érigée à la façon d’une forteresse sur une colline de granit enserrée par le Tage, grand fleuve européen qui, plus loin, baigne aussi Lisbonne. Sept siècles en tant que ville romaine, siège de la Cour des rois wisigoths, capitale religieuse de l’Espagne, Cité des conciles au Moyen-âge puis ville musulmane, Tolède fut au centre de la naissance de la monarchie espagnole. Avec 15 siècles d’existence, son quartier juif fut d’ailleurs le plus important du pays.

L’art mudéjar, quant à lui, voit en Tolède, avec Séville et Saragosse, sa terre de naissance. Répandu partout au niveau des constructions chrétiennes, qu’elles soient Renaissance ou gothiques, l’art mudéjar laisse son empreinte au niveau des clochers en forme de minarets, plafonds en stuc, ou encore voûtes en arabesques et que l’on apprécie pour leur rare élégance malgré leur style plutôt hybride.

 

Tolède pour visiter Madrid|eBoons

 

Foyer de liberté religieuse

 

Tolède concentre des édifices nombreux et variés qui nous font d’ailleurs comprendre l’exaltation religieuse qui est au centre de sa personnalité. En vous baladant dans ses ruelles étroites et sinueuses, vous aurez d’agréables surprises : le splendide cloître gothique de San Juan de Los Reyes, le couvent de femmes Sinagoga de Santa Maria qui fut autrefois synagogue, ou encore une mosquée transformée en église … Il n’est donc pas étonnant qu’elle soit aussi la ville de personnages mystiques tels que Saint Jean de la Croix et Sainte Thérèse d’Avila.

Les sanctuaires de Tolède font deviner un lointain passé religieux, comme c’est le cas à Jérusalem ou Bénarès. Il n’est pas aussi surprenant que le peintre de génie El Greco ait séjourné à Tolède. L’artiste y a précisément passé la seconde moitié de sa vie et y a réalisé ses plus importants chefs-d’œuvre inspirés du mysticisme. Après la commémoration de sa mort voilà 400 ans en 2014, une fondation a été érigée en son nom. Elle a permis l’organisation de belles expositions, comme « Le Greco et les Avant-gardes », d’abord sis à Madrid et expatrié à Washington cette année.


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *