fbpx

Surdité : une déficience auditive plus ou moins forte…

Surdité | eBoons

Par Florent Boon
Publié le mardi 27 août 2019
Mis à jour le vendredi 25 octobre 2019

« La surdité est une baisse importante de l’audition, mais le concerné peut toujours détecter certains bruits. Chez certaines personnes, cette situation peut aller jusqu’à la perte de l’audition. Si la personne atteinte de la surdité n’est pas soignée ou suivie par un médecin, elle perdra petit à petit sa capacité auditive. Quelles en sont les causes ? Quels traitements prescrire ? Les réponses à vos questionnements sont à lire dans notre article… »

Lorsqu’on détecte la surdité après un bilan chez un enfant, la première question que posent les parents est : « C’est quoi la surdité ? ». En effet, il arrive souvent que l’enfant se porte bien et ne laisse paraître aucun problème de surdité. Chez un sujet adulte, il peut constater une baisse de l’audition mais il ne la voit pas comme une surdité. Nous allons vous apporter plus de réponses à vos questions dans les lignes qui suivent.

 

La surdité | eBoons

 

Les 2 types de défiscience auditive : la surdité de transmission et la surdité de perception

 

Généralement, il y a deux types de surdité : la surdité de transmission et la surdité de perception. Pour le premier type, le problème se situe au niveau du tympan ou sur la chaîne des osselets. Ces éléments sont responsables de l’amplification du son et la transmission jusqu’à l’oreille interne.

On parle de surdité de perception si c’est la cochlée ou les cellules ciliées de votre oreille interne qui sont altérées. Celles-ci décodent les vibrations pour les transformer en influx nerveux avant le passage à l’oreille interne. Il peut arriver chez une même personne d’avoir les deux types de surdité.

 

Structure oreille | eBoons

 

La surdité se présente sous 4 formes

 

La perte d’audition n’est pas toujours la même chez tous les sujets. Une personne peut entendre bien mieux qu’une autre, d’où ces degrés de surdité. Pour déterminer ce handicap, le médecin doit ausculter la meilleure oreille. C’est-à-dire celle qui entend le mieux. Il relèvera alors la moyenne des pertes de fréquences pour définir le degré de surdité. Si quelqu’un a une perte inférieure à 20 dB, c’est que son niveau auditif est normal. Alors, il n’est pas considéré comme mal-entendant.

 

1. La surdité légère

 

Pour ce cas, la personne concernée présente une perte auditive entre 21 et 40 dB. Elle peut parfaitement détecter une voix normale. Mais ce n’est pas le cas pour les chuchotements. Elle aura également ce même problème avec les bruits faibles et lointains.

 

La surdité légère | eBoons

 

2. La surdité moyenne

 

Le taux de surdité est moyen, si il y a une perte de fréquence entre 41 et 70 dB. Le malade peut entendre sans difficulté une voix normale. Mais elle ne peut pas entendre les bruissements et les murmures. Il se peut qu’il n’arrive à entendre que lorsque la voix est élevée. L’autre moyen qu’il comprenne son interlocuteur est que celui-ci se positionne devant lui.Ainsi, il va pouvoir lire entre les lèvres de celui-ci.

 

La surdité moyenne | eBoons

3. La surdité sévère

 

A ce stade, le niveau de surdité est plus grave. Car cette maladie devient un grand handicap quotidien. En effet, le patient ne pourra entendre que si la voix ou les bruits sont forts ou proches. Car même s’il a son interlocuteur devant lui, il ne pourra capter que 10 % des mots.

La surdité sévère | eBoons

 

4. La surdité profonde

 

Le problème d’audition est classé profond si la perte de fréquence observée est supérieure à 90 dB. Ceci peut même aller jusqu’à 120 dB. A ce niveau, la voix n’est plus du tout bien captée. La personne qui souffre de surdité profonde entend vraiment très mal. Pour communiquer, la lecture labiale et ou la lecture labiale lui sont indispensable.

 

La surdité profonde | eBoons

 

Déficience auditive : une maladie peut en être la cause !

 

Avec l’âge, on commence à perdre petit à petit son sens de l’ouïe . Ceci est tout à fait normal, car les cellules qui tapissent l’oreille interne disparaissent. Dans ce cas, la surdité atteint les vieilles personnes et on parle de presbyacousie. Il touche près de 50 % de la population âgée de plus de 65 ans.

La déficience auditive peut apparaître suite à une maladie. Aussi, elle peut être provoquée par une infection comme les otites mal soignées, l’otospongiose ou le neurinome. Une personne peut également perdre une partie de son audition après un coup, un choc, une variation brutale de pression ou un traumatisme sonore. La prise de médicaments sur une longue durée peut également affecter les oreilles. C’est pour cela qu’il est déconseillé d’écouter de la musique à fond. Car le bruit de volume sonore exagéré peut endommager l’audition.

 

Causes déficience auditive | eBoons

 

Quels traitements contre la surdité ?

 

Que ce soit une surdité légère ou profonde, ce problème peut sérieusement handicaper le quotidien. Dès qu’il a le moindre signe alarmant, il faut voir un spécialiste. Afin de vous apporter le meilleur traitement, le médecin ORL (Oto-rhino-laryngologue) doit définir le type de surdité dont il est question.

Pour la surdité de transmission, il est possible d’envisager une opération chirurgicale. Cette intervention consiste à réparer le tympan, les osselets et remplacer l’étrier par une prothèse. Cette méthode est aussi envisageable si le le patient est atteinte d’une surdité de perception. Si le problème auditif a un rapport avec la vieillesse, le malade peut porter une prothèse auditive sans passer par la chirurgie.

 

Traitements contre la surdité | eBoons


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *