fbpx

Implant cochléaire : traiter la surdité avec une prothèse implantée

Implant cochléaire | eBoons
Par Florent Boon
Publié le jeudi 2 août 2018
Mis à jour le lundi 6 août 2018
  • 2
    Shares

« Chez une personne atteinte de surdité légère ou moyenne, le port d’implant cochléaire est une solution lorsqu’une prothèse auditive s’avère insuffisante. Les médecins spécialistes recommandent aussi cet appareillage aux sujets âgés et aux enfants (plus de 6 mois) atteints de surdité profonde. L’implant cochléaire sert essentiellement à donner au patient une meilleure audition. Composé d’un capteur et d’un récepteur, ce type d’appareillage nécessite une intervention chirurgicale et se porte à vie. »

Construits en 1978 par Graeme Clark, les premiers implants cochléaires ont été destinés aux personnes atteintes de surdité légère. Grâce à l’évolution technologique, les fabricants ont apporté des améliorations sur ce type d’appareillage auditif. L’audioprothésiste peut prescrire les implants cochléaires aux enfants (de plus de 6 mois) et aux personnes âgées. Les spécialistes les recommandent si la personne présente une surdité profonde ou si le port d’une prothèse auditive s’avère insuffisant.

 

Améliorer l’audition et la compréhension orale du patient

 

Un implant cochléaire se compose de deux parties bien distinctes : une externe et une interne, comportant chacune un processeur. Composée en outre d’un microphone et d’une antenne aimantée, la première partie du dispositif se fixe sur le contour de l’oreille. La deuxième partie, implantée dans l’oreille, comporte de son côté le récepteur chargé de stimuler le nerf auditif et de transmettre le son vers le cerveau. L’implantation d’un tel dispositif a pour objectif de fournir au patient un niveau auditif suffisant lui permettant une compréhension orale acceptable.

La pose du dispositif se fait au moyen d’une opération chirurgicale nécessitant une hospitalisation de quelques jours (3 à 8 jours). Cependant, avant de faire l’intervention, le chirurgien demandera au patient de passer des séries d’examens médicaux pour établir sa faisabilité. La personne doit ensuite se soumettre à un suivi post-opératoire de 2 à 3 semaines. L’intervention est définitive et l’appareil se porte à vie après une période d’apprentissage et d’adaptation au port du nouvel appareillage.

 

Implant cochléaire | eBoons

 

Apporter une solution adaptée à la déficience auditive grave

 

Lorsqu’une personne est atteinte d’une surdité légère, le port d’une prothèse auditive peut régler la déficience auditive. Toutefois, lorsque le degré de surdité s’accentue, l’implant cochléaire reste la meilleure solution pour améliorer l’audition du malade. Ces prothèses implantables sont une sorte d’oreille utilisées pour remplacer une oreille interne déficiente.

Les médecins ORL (oto-rhino-laryngologiste) ou les audioprothésistes conseillent également la pose d’implants cochléaires aux personnes atteintes d’acouphènes. Un acouphène est une sensation auditive non produite par des sources externes et inaudibles par les voisins. Le dispositif, une fois installé, permettra de réduire nettement les différents bruits et sifflements. Même si la pose de l’implant est assez délicate, les enfants de plus de 6 mois peuvent subir ce traitement.

 

Prothèse auditive | eBoons

 

Quels prix pour la pose d’implant cochléaire ?

 

La pose d’un implant cochléaire coûte globalement autour de 45 000 euros. Ce prix inclut les examens préopératoires, l’intervention chirurgicale, l’appareil ainsi que le suivi post-opératoire (réglages, apprentissage…). Même si l’opération vous semble coûter une fortune, sachez qu’en France, le traitement est pris en charge si vous bénéficiez des prestations de la Sécurité sociale.

 

Prix implants cochléaires | eBoons


  • 2
    Shares

Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *