fbpx

Récupérateur d’eau de pluie : est-ce une bonne idée ?

Recuperateur d'eau | eBoons

Par Florent Boon
Publié le jeudi 18 juillet 2019
Mis à jour le jeudi 7 novembre 2019

« Recycler l’eau de pluie, rien de mieux pour réduire votre consommation en eau potable. Mais comment utiliser cette eau sans pour autant nuire à la santé ? Réutiliser 80 à 90 % de l’eau qui tombe de votre toit est tout à fait possible. Mais cela nécessite un système performant qui n’est autre que le récupérateur d’eau de pluie. »

L’eau potable est précieuse mais surtout chère. En moyenne, un foyer de quatre personnes dépense 500 à 700 euros en eau par an (source : Ademe). L’eau de pluie est pourtant gratuite, alors pourquoi ne pas en profiter ? Récupérer l’eau de pluie est une alternative aussi bien écologique qu’économique. Lorsqu’il pleut abondamment, vous pouvez récupérer jusqu’à 70 % de vos besoins en eau grâce à un récupérateur d’eau de pluie.

 

Systeme de recuperation d'eau | eBoons

 

L’eau de pluie : pour quoi faire ?

 

L’eau de pluie récupérée peut vous servir à beaucoup de choses :

  • Pour les toilettes : comme elle contient moins calcaire, le risque d’entartrage de vos canalisations reste minime.
  • L’entretien de la voiture comme le lavage
  • Pour arroser les plantes : elle possède un pH légèrement acide indispensable à la pousse des légumes et des plantes.
  • L’arrosage de pelouse : sachez qu’une pelouse de 200 m2 consomme environ 700 m3 d’eau par an. En utilisant l’eau de pluie, vous pouvez faire une économie de 200 m3 chaque année.
  • Pour remplir une petite piscine

 

Usages d'eau de pluie | eBoons

 

Se servir d’un grand réservoir pour recueillir la pluie

 

Le système du récupérateur de pluie fonctionne de la façon suivante :

  • Lorsque la pluie tombe sur les toits de votre maison, elle est canalisée dans les gouttières avant d’être recueillie par la cuve.
  • La gouttière est ensuite reliée à la cuve grâce à des collecteurs.
  • Les collecteurs sont dotés de filtres pour empêcher que les salissures ne soient recueillies directement dans la cuve.

 

Système du récupérateur de pluie | eBoons

 

Avant de penser à installer un récupérateur d’eau de pluie, vérifiez si votre toit est adapté au recyclage des eaux pluviales. Un toit en ardoises permet de récupérer plus d’eau de pluie que celui en aluminium ou en goudron. Ces matériaux participent à l’évaporation de l’eau.
 

Comment s’effectue le recyclage d’eau?

 

Pour récupérer l’eau de pluie, vous pouvez directement placer un tonneau ou une grande bassine à la descente de la gouttière. Mais ce système est cependant hors protection. Pour placer le récupérateur d’eau de pluie, suivez ces étapes suivantes :

  • Placez une gouttière de préférence en PVC, en zinc ou en faïence sur vos toits.
  • Installez un collecteur de gouttière qui se place directement au sein de la gouttière.
  • Equipez votre collecteur de filtre pour empêcher que les salissures, feuilles ou brindilles ou insectes ne tombent dans la cuve. De cette façon, vous aurez une eau plus claire. Vous éviterez aussi la formation de vase qui peut altérer la qualité de l’eau.
  • Si le collecteur n’est pas équipé de filtre, placez une grille de protection sur la gouttière. Dans ce cas, elle aura les mêmes effets que le filtre.
  • Installez la cuve directement à la descente de la gouttière sur une surface plane et solide. N’oubliez pas de la couvrir pour éviter la formation d’algues et la prolifération d’insectes et de micro-organismes.
  • Installez un trop-plein qui permettra d’enlever le surplus d’eau dans la cuve.
  • Pour utiliser l’eau provenant du récupérateur de pluie, vous pouvez placer une pompe électrique dans la cuve. Celle-ci va acheminer l’eau de la cuve vers les installations de la maison comme les toilettes.

 

Déroulement recyclage d’eau | eBoons

 

Où installer votre récupérateur d’eau de pluie ?

 

Votre système de récupération d’eau de pluie peut se placer à deux niveaux :

  • Hors sol : dans le jardin, dans la cave ou dans un abri de jardin. Vous pouvez camoufler celui-ci par des éléments décoratifs pour améliorer l’esthétique. L’idéal est de la placer à l’ombre. Toutefois, ne placez pas la cuve près d’un arbre pour éviter que les feuilles ne tombent dans le réservoir.
  • Enterrée ou enfouie dans votre jardin, la cuve est sous la protection des débris et salissures. Cependant, il faut prévoir une grande surface pour la fouille, les raccordements et les coudes.

 

Emplacement récupérateur d’eau de pluie | eBoons
 

Combien de litres d’eau peuvent être récupérés ?

 

La capacité d’un récupérateur d’eau de pluie peut aller de 200 à 10 000 litres selon les modèles de cuve, cependant la quantité dépend de la pluviosité dans votre région. En moyenne, vous pouvez récupérer 600 litres d’eau de pluie par mètre carré de toiture chaque année. En été, récupérer 40 litres d’eau par mètre carré de toit est tout à fait possible.
 

Les accessoires indispensables à ce système

 

Avoir une cuve ne suffit pas pour récupérer l’eau de pluie. Ainsi, vous devez disposer de quelques accessoires qui faciliteront l’usage du récupérateur. Vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Un collecteur placé dans la descente, équipé d’un filtre, qui fera la connexion entre la gouttière et le réservoir.
  • Un filtre à eau, une grille ou un filet qui empêche le passage de feuilles et autres débris végétaux dans les descentes.
  • Un interrupteur manuel pour arrêter le remplissage de la cuve si vous n’avez pas de trop-plein.
  • Une pompe électrique pour acheminer facilement l’eau du récupérateur vers le jardin ou vers les toilettes.
  • Un indicateur de niveau d’eau. Il sert à connaître la quantité exacte d’eau contenue dans le réservoir sans même avoir à l’ouvrir. De cette façon, vous pourrez anticiper son remplissage lorsque le réservoir se vide.

 

Accessoires récupérateur d'eau - Collecteur eau - Pompe à eau électrique - Indicateur de niveau eau - Grille filtrage eau | eBoons

 

L’entretien d’un récupérateur de pluie

 

Ce genre d’appareil n’a pas vraiment besoin d’entretien. De ce fait, lorsque vous vous en servez, il faut que vous fassiez en sorte de bien refermer son couvercle. Cela a pour but d’éviter que la poussière ou autres débris ne s’y introduisent.

En période hivernale, le mieux est de vider le réservoir. Si celui-ci trouve à l’extérieur, en hors sol, entreposez-le dans un endroit à l’abri du froid et du gel pour ne pas l’endommager. En revanche, si vous avez des cuves en cave ou enterrés, il vous est alors possible de les utiliser pendant toute l’année.


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *