fbpx

Panneau solaire photovoltaïque : au secours de l’environnement

Panneau Solaire | eBoons

Par Florent Boon
Publié le mardi 14 août 2018
  • 1
    Share

« Les objets électroniques ont en général une durée de vie très limitée. Cela concerne également le panneau solaire photovoltaïque. Avec le nombre d’installations photovoltaïques qui augmente chaque année, la mise en place d’une filière recyclage est donc essentiel. Les panneaux solaires photovoltaïques contiennent, en effet, de nombreux matériaux réutilisables comme le silicium, les plastiques ou encore les terres rares. »

Contrairement à ce que beaucoup disent, les panneaux solaires photovoltaïques contiennent des composants totalement récupérables bien que le processus soit compliqué. Le plastique ou encore le silicium en font partie. Cependant, d’autres matériaux peuvent être traités et intégrés dans la création de nouveaux panneaux. Zoom sur le fonctionnement du recyclage des panneaux solaires.

 

Un panneau solaire photovoltaïque, ça se recycle ?

 

Les tôles bleutées qui convertissent les rayonnements du soleil en électricité ont, comme beaucoup de nos objets électroniques, un processus de production présentant des risques pour notre environnement et une date de péremption. Heureusement, la plupart de leurs composants passent par le recyclage pour créer de nouveaux panneaux solaires ou d’autres matières industrielles.

« L’effet photoélectrique » est un phénomène physique, découvert en 1839 par le physicien français Edmond Beckerel. Dans cette découverte, il a été établi que c’est la lumière qui adopte le comportement d’une particule d’énergie appelée « photon ». Ceci nous permet aujourd’hui d’utiliser l’énergie inépuisable de notre soleil via des dispositifs solaires. Cependant, ces panneaux solaires produits se dégradent après avoir passé une vingtaine d’années sous les rayonnements du soleil et les intempéries. Il faut donc les démonter et essayer de réutiliser chacun de ses composants.

 

Panneau Solaire | eBoons

 

Quels sont les composants réutilisables du panneau solaire photovoltaïque ?

 

Lorsque vous décomposez le panneau solaire photovoltaïque – à ne pas confondre avec le panneau solaire thermique ou hybride -, vous vous rendez compte que pratiquement toutes ses matières sont réutilisables.

  1. Pour commencer, la partie la plus importante du panneau qui permet le passage du courant électrique est une soixantaine de cellules photovoltaïques. Elles ne dépassent pas le millimètre d’épaisseur et contiennent principalement du silicium, un matériau dit « semi-conducteur ». Ce silicium est recyclable, et même réutilisable jusqu’à 4 fois, selon l’organisme Ceres.
  2. Une vitre frontale de 2 à 4 mm d’épaisseur (en plexiglas, verre trempé ou polycarbonate) et un revêtement dorsal d’une épaisseur de 1 à 2 mm, comme le polymère (plastique Mylar ou Tedlar) servent à protéger les cellules. Ces vitres peuvent trouver une seconde vie dans de nouveaux panneaux solaires ou dans le secteur de l’isolation, par exemple.
  3. Pour ce qui est des connexions par boîtiers et par câbles, du cuivre et de l’argent existent dans les soudures. Ces métaux récupérés serviront par la suite à produire des matières premières.
  4. Afin d’obtenir une structure finale rigide, il faut utiliser le plus souvent des cadres en profilés d’aluminium. Un matériau 100% recyclable. Un matériau 100% recyclable, choisi pour sa résistance mécanique et chimique (une fois la couche d’aluminium extérieure oxydée), et pour sa légèreté, ce qui est important lorsque vous souhaitez installer un panneau sur une toiture de bâtiment. Pour en savoir plus, cliquez ici : https://alfipa.fr/feuilles-aluminium/. L’aluminium s’utilise également comme contact arrière des cellules photovoltaïques, et dans certaines pièces nécessaires au fonctionnement de l’onduleur, qui convertit le courant électrique en courant alternatif.

 

Panneau Solaire photovoltaique | eBoons

 

Des entreprises spécialisées pour la collecte et le recyclage des composants usagés

 

Dans l’Union européenne, des organismes et entreprises privées assurent la collecte et le recyclage des composants de panneaux photovoltaïques. Par exemple, PV Cycle, ou Véolia plus récemment, effectue gratuitement la collecte et le recyclage des composants de panneaux photovoltaïques. En 2016, PV Cycle a pu arriver à un taux de recyclage de 96% pour les panneaux photovoltaïques en silicium. Des recherches sont en cours pour optimiser la réutilisation des cellules photovoltaïques, du verre, du plastique et des métaux…

 


  • 1
    Share

Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *