fbpx

Contrat d’entretien de chaudière : c’est quoi ?

contrat entretien chaudiere | eBoons
Par Florent Boon
Publié le mardi 23 septembre 2014
Mis à jour le jeudi 3 janvier 2019

« L’Arrêté du 15 septembre 2009 stipule que toutes les chaudières affichant une puissance nominale comprise entre 4 et 400 kW doivent être entretenues. Cela, peu importe le nombre d’années durant lequel vos appareils ont été mis en service. Plus qu’une obligation, l’entretien régulier de votre chaudière peut également réduire votre consommation énergétique. Dans ce cas, la meilleure solution est de souscrire un contrat d’entretien. C’est un accord conclu entre un particulier et un professionnel qui se chargera de la maintenance de votre chauffage, quel que soit le type de chauffage que vous avez choisi. « 

Il faut savoir avant tout qu’une installation de chauffage au gaz ou au fioul doit être entretenue par un professionnel une fois par an, selon un décret du 9 juin 2009. Ce texte stipule que l’entretien de votre chaudière est placé sous votre responsabilité et qu’il doit être effectué annuellement par un professionnel compétent. De cette façon, vous pourrez garantir le bon fonctionnement de votre installation.

 

Souscrire un contrat d’entretien est-il obligatoire ?

 

Notez sur ce point que le ministère de l’Intérieur ainsi que l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ou Ademe) préconisent la souscription d’un contrat d’entretien de chaudière. Cette opération est, selon eux, la solution la plus simple pour entretenir une chaudière. De plus, il semblerait que le contrat d’entretien de chaudière soit également la seule solution qui vous garantisse une visite annuelle de prévention (réglage, nettoyage et remplacement des pièces défectueuses) ainsi qu’un dépannage gratuit sur appel. Soulignons cependant que ce genre de contrat annuel n’est pas obligatoire et que son coût peur aller de 80 à 150 €/an. Bien sûr, les dépenses que vous engagerez dépendront du type de chaudière que vous avez ainsi que des prestations demandées.

Si vous voulez vous renseigner sur le sujet, notez que la norme AFAQ NF X50 010 concerne les contrats d’entretien des appareils fonctionnant au gaz. Quant aux appareils fonctionnant au fioul, la norme AFAQ NF X50 011 définit les caractéristiques et les conditions que les contrats d’abonnement pour l’entretien de ce type d’installations doivent remplir. Cependant, il est aussi à préciser que le contrat d’entretien est souvent associé avec le chauffe-eau et la chaudière (que vous soyez propriétaire ou locataire) et que les termes des contrats varient d’une entreprise à une autre.

 

Souscrire contrat | eBoons

 

Les différents avantages du contrat d’entretien de chaudière

 

Déjà, un contrat d’entretien de chaudière vous évitera d’oublier l’entretien de votre chaudière. Ensuite, il vous permettra bénéficier d’un certain nombre d’avantages et de prestations dont des dépannages sur demande et des interventions sous 24 h… Notez qu’un entretien classique (ne nécessitant aucune réparation ou manipulation) vous coûtera entre 80 et 180 €. Bien sûr, ces tarifs peuvent varier en fonction de la société à qui vous avez fait appel et du type de chaudière que vous possédez. Notez aussi que pour les chaudières plus performantes, vous pourrez signer un contrat à l’installation de votre appareil ou plus tard avec une autre société.

 

avantages contrat entretien chaudière | eBoons

 

Les droits et les obligations des propriétaires et des locataires

 

Les propriétaires bénéficient de plus de liberté que les locataires concernant les chaudières. En effet, ils peuvent souscrire un contrat d’entretien annuel ou choisir de n’appeler un chauffagiste qu’en cas de problème.

Les locataires, quant à eux, sont obligés de faire entretenir leur chaudière une fois par an, même si un propriétaire ne peut les obliger à souscrire un contrat d’entretien. De plus, si l’entretien d’une chaudière ainsi que les petites réparations sont à la charge des locataires, les réparations d’envergure sont à la charge du propriétaire et ce dernier ne pourra en aucun cas se décharger sur ses locataires.

 

droits obligations | eBoons

 

En quoi un contrat d’entretien de chaudière peut être utile ?

 

Un contrat d’entretien de chaudière peut être indispensable ou non en fonction de l’état de votre appareil.

 

Cas des chaudières sous garantie

 

Si votre chaudière ou votre chauffe-eau est sous garantie, l’usure des pièces ainsi que la maintenance sont prises en charge. La plupart du temps, une « garantie constructeur » va de 1 à 2 ans. Néanmoins, la main-d’œuvre et le déplacement ne sont souvent pas inclus. Il se peut donc que le constructeur de votre chaudière fasse appel à un technicien de maintenance à vos frais. C’est pour cela que la souscription d’un contrat d’entretien annuel est préconisée.

 

chaudières sous garantie | eBoons

 

Pour les vieilles chaudières

 

Si votre chaudière ou votre chauffe-eau est un vieux modèle, ne souscrivez pas de contrat d’entretien prévoyant le changement de pièces, car il sera totalement inutile. Bien sûr, un contrat de ce type est aussi inutile pour les chaudières ou les chauffe-eau qui risquent de ne plus être réparables. Pour éviter de perdre de l’argent sans raison, ne souscrivez pas non plus de contrat d’entretien dès la pose d’une chaudière neuve. De cette façon, son constructeur garantira ses pièces durant une année et prolongera à 2 ans cette garantie si son nettoyage est effectué après une année de fonctionnement.

 

vieilles chaudières | eBoons

 

Bien choisir votre contrat d’entretien chaudière

 

Pour choisir le bon contrat d’entretien chaudière, il faut savoir que les contrats d’entretien disponibles sur le marché sont très variés. Vous y trouverez, par exemple, des contrats simples qui comprennent une visite annuelle, ainsi qu’une prise en charge du déplacement. Ensuite, vous y trouverez des contrats plus élaborés et plus complexes comprenant différentes sortes de prestations. Par exemple, le contrat peut inclure les services suivants : visite annuelle, déplacements illimités, prise en charge des pièces d’usure ainsi que des grosses pièces, ramonage du conduit…

Pour ce qui est du prix, un contrat simple vous sera généralement proposé entre 60 et 130 € l’année alors que le coût d’un contrat plus élaboré va de 80 à 150 € l’année. Pour ne pas vous faire avoir ou faire le mauvais choix, n’hésitez surtout pas à comparer toutes les offres disponibles et à en éplucher les clauses. De cette manière, vous pourrez être sûr que vos dépannages se feront bien 7 jours sur 7, ou que les déplacements y sont inclus…

 

Entretien Chaudiere | eBoons

 

Ce qu’il faut faire après la souscription d’un contrat d’entretien

 

Pour éviter les mauvaises surprises, un certain nombre de gestes sont à adopter après la souscription d’un contrat d’entretien.

 

contrat d’entretien chaudière | eBoons

 

Restez vigilant durant l’intervention

 

Lors d’une intervention, restez toujours vigilant en demandant à voir les pièces changées et surtout, n’hésitez pas à les conserver en cas de doute. Pensez aussi à demander au chauffagiste qui intervient chez vous, un bon d’intervention ou une facture (obligatoire dès 15 €) pour avoir des preuves concrètes des réparations effectuées. Sinon, en cas de plaintes, vous pourrez vous tourner vers le Syndicat national de maintenance et des services après-vente (Synasav) ou vers le Syndicat national du dépannage à domicile (Synadep).

Intervention Chaudiere | eBoons

Cas des contrats à tacite reconduction

 

Certains types de contrats d’entretien de chauffage sont reconductibles automatiquement. Dans ce cas, l’entreprise avec laquelle vous avez passé le contrat doit vous avertir à sa date d’échéance. De cette manière, vous pourrez choisir de le reconduire ou de le résilier. Plus précisément, l’entreprise en question doit vous avertir entre 1 et 3 mois avant l’échéance de votre contrat, tout en vous fournissant un document explicatif sur la démarche à suivre pour le résilier. Dans l’éventualité où une entreprise ne le fait pas, vous pouvez résilier votre contrat n’importe quand et sans frais, selon l’article L 136-1 du Code de la consommation.

 

contrats reconductibles | eBoons

 

Si vous êtes victime de publicités mensongères

 

Dans l’éventualité où vous pensez que vous avez fait les frais d’une publicité mensongère ou que l’information concernant les tarifs est erronée, vous pouvez faire appel à la direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DDCCRF), qui prendra votre problème en charge.

Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *