fbpx

Les 5 types de cheminées les plus populaires

Types de cheminée | eBoons

Par Florent Boon
Publié le jeudi 5 septembre 2019
Mis à jour le mercredi 9 octobre 2019

« La cheminée est devenue aujourd’hui un élément de décoration à part entière. Si avant, elle servait à orner les maisons traditionnelles, aujourd’hui, elle occupe une grande place dans tous les foyers. Design, tendance et de toutes les formes, cet âtre peut être posé dans un coin de la pièce, au centre ou même suspendue. Entre la poêle, l’insert ou les autres types de cheminées, comment savoir quelle est la mieux adaptée pour vous ? »

La cheminée peut être installée dans une maison ou dans un appartement. Pour bien vous réchauffer pendant l’hiver, vous avez le choix entre ces 5 types de cheminées : la cheminée à foyer ouvert, la cheminée à foyer fermé, l’insert, le poêle ou la cheminée à éthanol. Avant d’acheter une cheminée, informez-vous bien sur ses caractéristiques avant de choisir.

 

Types de cheminées | eBoons

 

1. Cheminée à foyer ouvert : la plus conviviale

 

La cheminée à foyer ouvert est traditionnelle, mais elle reste authentique. Elle s’intègre aussi bien dans un cadre rustique que dans un décor contemporain. Vous pouvez profiter directement de la beauté des flammes. Toutefois, elle constitue un risque car le feu n’est pas protégé. En effet, la projection du feu à l’extérieur peut provoquer un incendie. Pour éviter un tel risque, ajoutez un pare-feu pour la sécuriser. En outre, son rendement énergétique est assez faible parce que la chaleur se perd dans le conduit de fumée.

Comme ce type de cheminée est ouvert, il se salit très vite. Pour l’entretien, vous devez nettoyer le foyer après chaque utilisation. Pour éviter qu’un feu de cheminée ne se produise, vous devez effectuer un ramonage au moins une fois par an. Ce type de modèle est disponible à partir de 500 à 5 000 euros (TTC).

 

Cheminée à foyer ouvert | eBoons

 

2. La cheminée à foyer fermé : un modèle sécurisant

 

Parmi les différents types de cheminées, choisissez la cheminée à foyer fermé, une cheminée traditionnelle plus sécurisante. Elle offre une chaleur et une température ambiante dans toutes les parties de la maison. Avec un rendement de 70 % environ, ses performances énergétiques sont bonnes. La chaleur ne se perd pas. Au contraire, la vitre permet de la garder.

Néanmoins, la vitre s’encrasse rapidement. Vous devez donc la nettoyer assez souvent. Un produit pour vitre ou pour vaisselle fera l’affaire. Nettoyez avec une éponge humide et rincez pour ne pas laisser de traces. Notez qu’une vitre coûte environ 1 100 à 5 500 euros (TTC).

 

La cheminée à foyer fermé | eBoons

 

3. L’insert : passez du foyer ouvert à fermé

 

Ce matériel se place directement dans le foyer et devient le lieu de combustion. Son rendement énergétique avoisine celui d’une cheminée à foyer fermé. Il est compatible avec tous les combustibles. Il émet 10 fois moins de monoxyde de carbone que le brasier ouvert. Côté esthétique, il peut être personnalisé avec un encadrement. L’insert peut intégrer une trappe de remplissage pour les granulés. Un professionnel doit assurer l’installation car le dispositif exige diverses vérifications techniques. Par exemple, le conduit de fumée pour ce type de cheminée doit être réalisé avec un tubage. L’insert réclame également un entretien régulier des vitres. Un lave-vitre ou lave-vaisselle peut très bien faire l’affaire.

L’insert est disponible à partir de 550 à 3 300 euros (TTC). Le coût de l’installation varie de 2 000 à 8 000 euros ((TTC). Pour l’acquisition du dispositif, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôts.

 

Cheminée insert | eBoons

 

4. Le poêle à bois : un élément de chauffage à part

 

Le poêle à bois fonctionne sur le même principe que la cheminée, mais il s’utilise aussi comme chauffage d’appoint ou chauffage central. Fonctionnant avec des granulés ou des bûches, il est écologique. Combiné à une chaudière, il permet de produire de l’eau chaude et de réduire la consommation d’énergie. Il peut aussi chauffer l’ensemble de l’habitation et non une seule pièce.

Son prix peut osciller entre 500 et 6 000  euros (TTC) hors pose selon le modèle choisi (suspendu, encastrable, double combustion, en fonte…). L’achat d’un poêle à bois vous permet d’accéder au crédit d’impôts ou l’éco-PTZ car il utilise l’énergie renouvelable comme combustible.

 

Le poêle | eBoons

 

5. La cheminée au bioéthanol : la solution écologique

 

Ces types de cheminées nécessitent l’utilisation de carburants biologiques comme l’alcool issu de la fermentation de sucres végétaux. Ne produisant ni fumée ni cendres, il s’adapte à tous les types d’habitats et trouve sa place dans toutes les pièces de la maison. Il peut créer une véritable ambiance conviviale. Cependant, son rendement énergétique est assez faible par rapport aux autres types de cheminée. L’éthanol étant de l’alcool inflammable, son utilisation nécessite une surveillance permanente.

Pour acheter ce type de cheminée, comptez environ entre 550 et 2 200 euros (TTC).

 

La cheminée à l’éthanol | eBoons


    Write your review to the store

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *