fbpx

Nos 5 conseils pour peindre son plafond correctement

Peindre son plafond | eBoons

Par Florent Boon
Publié le lundi 5 août 2019
Mis à jour le mercredi 30 octobre 2019

« Réussir à peindre son plafond sans aucune trace n’est pas facile, mais c’est parfaitement réalisable. Le tout, c’est de savoir choisir les bons matériels et réaliser les bons gestes. Les travaux de peinture de cette envergure nécessitent beaucoup de précaution et d’adresse. Il faut éviter les précipitations lorsque vous vous lancez dans ce projet. C’est pourquoi, il est important de respecter certaines étapes dont celles proposées dans notre guide. »

Il est tout à fait possible de peindre son plafond sans laisser de traces ni de traits visibles à chaque couche appliquée. Pour y arriver, il suffit de prendre en compte plusieurs conditions de travail et appliquer les bons gestes. En procédant judicieusement, vous parviendrez à enduire sans difficultés. Réussir la peinture de son plafond n’est pas difficile. Le secret réside dans une bonne préparation !

 

1. Préparer la pièce pour protéger le sol et les meubles

 

Avant de peindre son plafond, la première chose à faire est de ranger, nettoyer et organiser la pièce de manière rendre facile son travail. Il faut dégager ou mettre de côté toutes les affaires encombrantes et tous les mobiliers susceptibles de faire obstacle aux travaux. Le mieux, c’est de sortir les mobiliers faciles à déplacer et de recouvrir ceux qui restent avec une bâche en plastique. Le plancher doit être également couvert avec la toile. Si vous n’en avez pas, n’hésitez pas à vous servir de papiers journaux. Servez-vous d’un ruban adhésif pour fixer les bords le long des murs. Pensez aussi à protéger les zones qui ne sont pas à peindre telles que les angles de la pièce, le papier peint ou encore les murs. Pour vous simplifier la tâche, prenez plutôt une bande de marquage pour isoler toutes ces zones avec de l’adhésif.

 

Preparation meubles pour Peindre plafond | eBoons

 

2. Nettoyer le plafond, pour faciliter l’application de la peinture

 

Rappelez-vous que la poussière nuit à l’esthétique d’une peinture quelle qu’elle soit. Ainsi, la préparation du plafond s’impose donc. Pour cela, il vous faut y passer un coup de balai. Si possible, lessivez complètement cette zone et en même temps, rebouchez tous les trous. Après les réparations, pensez à poncer soigneusement les trous comblés. L’objectif est d’avoir une surface assez lisse pour un rendu impeccable. Ajoutez une sous-couche si nécessaire pour assurer une meilleure adhérence de la peinture. Attendez que le tout soit complètement sec avant de démarrer les travaux de peinture.

 

Nettoyage Plafond | eBoons

 

3. Bien choisir la peinture pour peindre son plafond

 

La luminosité d’une pièce dépend en grande partie de la couleur du plafond. C’est en choisissant la bonne teinte que vous parviendrez à créer un joli contraste avec la couleur des murs et du mobilier.

Ce tableau vous aidera à vous orienter concernant le choix de la teinte.

Taille de la pièceCouleurs recommandéesEffets recherchés
PetiteClaires ou blanchesImpression d’espace
SpacieuseFoncéesProfondeur

 

Quelle que soit la teinte que vous utilisez, le plus important est de savoir harmoniser la couleur avec celle de vos meubles. Après la couleur vient le type de peinture. Vous avez deux options entre les peintures acryliques qui sont à base d’eau et les peintures glycérophtaliques. Pour les textures, vous avez les mates, les pochées, les satinées et les brillantes.

Si vous avez un nouveau plafond sans aucune trace et non abîmé, il vaut mieux opter pour la peinture acrylique. Non seulement elles sont inodores mais en plus, elles sèchent rapidement. Par contre, si vous avez une maison avec un vieux plafond tout taché de graisses et totalement décoloré avec beaucoup d’auréoles et de fissures, préférez sans hésiter la peinture glycérophtalique. Elle vous permettra de camoufler tous ces défauts.

Le mieux est d’utiliser des peintures satinées ou encore brillantes pour les plafonds de cuisine et de salle d’eau. Les colorations mates sont plutôt faites pour une pièce à vivre, des chambres ou une salle à manger.

 

Bien choisir la peinture | eBoons

 

4. Peindre à la bonne température

 

Plusieurs conditions sont à respecter pour peindre correctement un plafond, parmi lesquelles figure la température de la salle. C’est un point vraiment important car il est bon de savoir que plus la température dans la pièce augmente, plus le temps de séchage de la peinture diminue. Si cette condition n’est pas remplie, il y a un fort risque que des traces apparaissent sur la surface traitée. La température idéale pour peindre un plafond est comprise entre 10 et 20°C.

 

Peindre son plafond | eBoons

 

5. Vérifier l’aération de la pièce

 

Certes, certaines peintures sont fortement odorantes. Cependant, il est préférable de garder toutes les portes et fenêtres fermées au cours de l’opération. L’eau présente dans la peinture prend le temps de s’évaporer et va humidifier l’air ambiant, ce qui ralentit alors le séchage. Une fois la surface totale peinte, vous pouvez ouvrir toutes les fenêtres et les portes. L’aération permet un séchage uniforme.

 

Verification Aeration pieces | eBoons

 

 


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *