fbpx

Confort salle de bain : commencez par les travaux d’isolation

Par Florent Boon
Publié le vendredi 14 février 2020

« La salle de bain est un endroit qui doit nous assurer confort et détente. Elle doit rester à une température convenable. C’est pourquoi, il faut l’isoler du bruit, de l’humidité, mais aussi du froid. C’est la garantie d’assurer votre confort salle de bain. »

Pour avoir une parfaite isolation de votre salle de bain, vous pouvez commencer par les murs, le sol et le plafond. Il existe plusieurs matériaux qui servent à cela. Il vous suffit juste de faire un comparatif des types d’isolants qui existent sur le marché. Vous y trouverez, par exemple, laine de roche, polystyrène ou plaques isolantes et bien d’autres. Pour assurer votre confort salle de bain, vous avez un large choix à des prix allant de 5 à 20 euros.
 

Isolation salle de bain : pour un confort thermique et acoustique optimal

 

La salle de bain est la pièce la plus chaude de la maison. Elle peut présenter une température jusqu’à 22°C. Les risques de fuites de chaleur y sont plus importants que dans les autres pièces de la maison. Voilà pourquoi il faut penser à effectuer des travaux d’isolation qui visent trois objectifs :

  1. Améliorer le confort des usagers, pour ne pas avoir froid en sortant d’une douche bien chaude. Ainsi, si votre salle de bain est à côté de la chambre, il faut procéder à une isolation acoustique.
  2. Permettre une économie d’énergie car la salle de bain consomme beaucoup de chaleur qui se perd assez vite. Plus vous en perdez, plus vous consommez et cela se répercutera sur votre facture d’énergie.  
  3. Lutter contre l’humidité stagnante qui peut entraîner des moisissures et des bactéries nuisibles pour votre santé. 

De plus, il existe une réglementation thermique (RT) à respecter. La RT 2012 prévoit une consommation moyenne de 50 kWh par mètre carré et par an. L’isolation d’une salle de bain doit être accompagnée d’une bonne ventilation. Si vous voulez éviter que les moisissures ne se développent dans votre salle de bain, il faut l’aérer. 

Pour être efficace, l’isolation doit concerner trois parties stratégiques de la salle de bain : les murs, le plafond et le sol. Ces trois endroits sont considérés comme étant les parties favorables à la déperdition de chaleur qui peuvent altérer le confort salle de bain. 
 

Isoler efficacement les murs

 

L’adage dit « les murs ont des oreilles ». Et si votre salle de bain est adossée à la chambre, vous n’aimerez pas entendre les bruits de l’eau qui coule pendant que vous dormez ou ceux du sèche-cheveux qui marche pendant votre sommeil. Voilà, une des raisons pour lesquelles il faut effectuer une isolation acoustique sur les murs de votre salle d’eau. 

Pour les murs, il faut l’isoler du froid, de l’humidité et du bruit. Avec une bonne isolation, vous constaterez une forte diminution de l’effet de condensation se produisant entre l’air chaud et l’air humide avec une paroi froide. 
 

La meilleure manière d’isoler le sol

 

Sortir d’une douche bien chaude et marcher sur un sol froid, ce n’est pas du tout agréable. C’est pourquoi, vous devez isoler le sol de votre salle de bain. Contrairement au mur, l’isolation du parquet doit être effectuée au moment de l’installation du revêtement. L’isolation doit être pensée au moment du coulage de la dalle. 

Il est aussi possible d’isoler le sol une fois le revêtement posé. Mais cette opération risque de ne pas être efficace. Sauf si vous posez un système de deuxième revêtement. A ce moment-là, vous pouvez intégrer l’isolant.
 

La meilleure façon d’isoler le plafond

 

Le plafond est le premier endroit qui favorise la déperdition de chaleur parce qu’il est près du toit. Vous devez alors choisir un bon isolant et vous assurer que l’isolant soit posé minutieusement. N’hésitez pas à doubler son épaisseur pour une efficacité optimale. De plus, vous devez aussi intégrer l’isolation avec la bouche d’aération de votre ventilation. 
 

Quels sont les isolants les plus efficaces pour votre salle de bain ?

 

Que ce soit pour les murs, pour le plafond ou pour le sol, vous pouvez choisir entre ces types d’isolants : l’isolant synthétique ou l’isolant naturel. Les isolants doivent être imperméables et étanches. Il existe deux types d’isolants : les isolants synthétiques et les isolants naturels.

Dans le tableau suivant, vous trouverez les différents types d’isolants qui existent sur le marché, leur prix et les endroits où les appliquer.

 

Types d’isolantsCaractéristiquesPour quelle application ?Prix
Laine de roche

(Isolant naturel)

Produit respectueux de l’environnement et écologique Absorption efficace des sonsIsolation acoustique des murs, du sol, du plafond. A partir de 15 à 20 euros le mètre carré
Polystyrène

(Isolant synthétique)

Caractère hydrofuge 

Isolant par excellence 

Isolation thermique du sol A partir de 8 euros le mètre carré 
Isolant BA13

(Isolant synthétique)

Caractère hydrofuge qui permet d’éviter l’humidité et l’apparition de moisissures Isolation thermique et acoustique du mur12 euros le mètre carré 
Isolants en plaquePosé comme une double paroiIsolation thermique du plafond8 euros le mètre carré 
Plaque de bois

(Isolant naturel)

Le bois est naturel et chaleureux. Isolation thermique et acoustique des murs 10 à 25 euros le mètre carré

    Write your review to the store

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *