fbpx

Les vins étrangers de plus en plus appréciés

Les vins étrangers | eBoons
Par Florent Boon
Publié le mardi 10 septembre 2019
"Une foire aux vins vous permettra de découvrir les subtilités du métier de caviste, d’approfondir vos connaissances concernant la production viticole française et de découvrir le potentiel des vins étrangers."

Même s’ils ne représentent que moins de 10 % des volumes de vins écoulés en France, les vins étrangers intéressent de plus en plus les nouvelles générations d'œnophiles. Ces derniers sont même plus sensibles aux crus étrangers que leurs ainés et en consomment régulièrement sans l’ombre d’un préjugé.

Cet amour des jeunes amateurs de vins français pour les crus étrangers, peut être expliqué par leur soif de découvertes, ainsi que par une envie de voyages et d’évasion qu’ils retrouvent dans leur verre.

Notons en plus de cela, que ces crus originaires des 4 coins du monde peuvent être (parfois) très différents des crus hexagonaux, ce qui plaît à de plus en plus de jeunes œnophiles.

Vous ne verrez par exemple aucun point commun un sauvignon blanc produit dans la région de Marlborough (Nouvelle-Zélande) et un pouilly fumé originaire de la Loire.

Mais même si ces différents types de vins, sont diamétralement opposés ; les cavistes ainsi que les importateurs français font tout pour satisfaire tous les œnophiles avec leurs sélections et leurs crus. Ces derniers peuvent parfois venir de l’autre bout de la planète.

 

La curiosité, plus une qualité qu’un défaut

 

Si vous vous renseignez un peu, vous vous rendrez rapidement compte que chaque partie du monde (ou presque) produit son propre vin. Cela va de la Nouvelle-Zélande à l’Inde, en passant par la Chine.

Notons sur ce point, que si les techniques de vinification sont semblables ou sont presque similaires, c’est au niveau du terroir que la différence se fait sentir. Les vins en question sont produits dans des climats et des environnements très différents, ce qui fait qu’ils n’auront pas les mêmes particularités.

Vous vous en rendrez rapidement compte, en goûtant un pinot noir originaire de l’Oregon (Etats-Unis) qui n’aura rien à voir avec un pinot noir de Bourgogne.

Concernant la curiosité, celle-ci vous sera utile au fil de vos dégustations, car elle vous permettra d’affiner votre langue, en plus de vous aider lors de vos achats.

 

Vins étrangers, Nouvelle-Zelande, Inde, Chine | eBoons

 

Des degrés et des arômes supplémentaires

 

Les vins produits en Amérique du Sud ou en Australie se démarquent des autres par leur degré d’alcool, qui avoisine généralement 14 degrés alors qu’en France la moyenne tourne autour de 12 et 13 degrés.

Si vous voulez apprendre à savourer des vins étrangers, il faudra que vos papilles s’accommodent aux explosions de saveurs liées à l’ensoleillement dont bénéficient les vignes dont ils sont issus.

De cette façon, vous pourrez sortir des sentiers battus français et apprécier ces vins un peu « racoleurs » et leur profusion de goûts à leur juste valeur.

 

Vins étrangers, Amerique du sud, Australie | eBoons

Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *