fbpx

Les vins bio, pour le respect de l’homme et de l’environnement

Vin Bio | eBoons
Par Florent Boon
Publié le lundi 26 août 2019
Mis à jour le jeudi 26 septembre 2019
"Après la seconde Guerre mondiale, la viticulture entre dans une révolution technologique. De nouveaux modes de production, dont l’agriculture biologique, voient le jour. L’Allemagne est le premier pays, en 1927, à adopter ce concept. Par la suite de nombreuses aides à la conversion ont facilité le passage à la viticulture biologique. En France, les vins bio intéressent de plus en plus les consommateurs. eBoons vous dit tout ce que vous aimeriez savoir sur le vin biologique."

Selon le règlement communautaire CE n°834/2007 concernant la production et l'étiquetage des produits biologiques, les vins bio sont des « vins issus de l’agriculture biologique », tout comme les produits bio distribués en Europe. Cette règlementation concerne essentiellement la culture du raisin. Pour la vinification, le travail en cave et l’assemblage, aucune règlementation spécifique n’existe. Cependant, dans un souci de vous proposer des vins bio de qualité, les « viticulteurs responsables » et les « vignerons bio » respectent des chartes privées régissant toutes leurs activités.

De l’engrais naturel et organique pour la culture de la vigne

 

La viticulture bio est un mode de production qui doit respecter l’homme et l’environnement. Celle-ci implique la non-utilisation de produits de traitement, de fertilisants chimiques ou d’organismes génétiquement modifiés. La viticulture biologique mise sur la qualité des vignes et celle du sol. C’est pour cela que les viticulteurs bio utilisent généralement des engrais naturels et organiques. Pour ménager le sol de leurs vignobles, ces producteurs se servent même de l’enherbement pour lutter contre l’érosion.

Pour protéger leurs vignes contre les prédateurs, les vignerons bio font uniquement recours aux solutions naturelles. Par exemple, les écopièges à phéromones pour papillons pour lutter contre les vers. De cette manière, les viticulteurs bio sauvegardent la biodiversité de leurs sols et du biotope. En procédant ainsi, ils garantissent une meilleure expression en bouche de leurs produits.

 

Culture vigne | eBoons

 

La particularité des vins bio : un faible degré d’alcool

 

Les grands vins bio possèdent la particularité de n’afficher qu’un faible degré d’alcool par rapport à la moyenne. Ajoutez à cela une acidité plus élevée et vous aurez un vin parfaitement équilibré. Vous retrouverez cette particularité dans les millésimes de canicule 2003, comme le rasteau 2003 de Jérôme Bressy ou le Bourgueil Prestige du domaine Stéphane Guion. Ces vins affichent un fruit préservé, un supplément d’acidité et dégagent des arômes plus nuancés.

 

Faible Alcool | eBoons

 

Les vins rouges bio : des vins aux goûts particuliers

 

Les grands vins rouges bio sont majoritairement plus acides et présentent généralement un équilibre particulier. Cela, ils le doivent au fait qu’ils sont issus de vignes qui offrent une meilleure acidité. En effet, elles n’ont jamais reçu de supplément de potasse. En revanche, une plante saturée d’engrais chimiques produira du vin de moindre qualité car ses viticulteurs ont plus misé sur la productivité que sur la qualité.

De plus, les vins bio possèdent une expression florale qui apparaît avant le fruit en bouche, ce qui n’est pas le cas des cuvées issues de la viticulture classique. Pour en avoir la preuve, essayez donc les syrahs de Cornas et les syrahs de Thierry Allemand. Produits dans le nord de la vallée du Rhône les syrahs de Cornas offrent des saveurs particulières mélangeant notes de suie et de goudron. Les syrahs de Thierry Allemand exhalent, quant à eux, des notes de violette et d’iris. Notez que Thierry Allemand est un célèbre vigneron bio.

 

Vin rouge bio | eBoons

 

Le clos rougeard parmi les vins bio les plus connus

 

Le clos rougeard des frères Foucault fait partie des grands vins bio les plus célèbres. Il s’agit d’un magnifique saumur-champigny dont la fraîcheur est liée à un très grand terroir.

 

Le clos rougeard | eBoons

 

La viticulture bio possède aussi son lot de « petits » millésimes qui n’ont rien à envier aux grands crus. Ces petits millésimes présentent généralement une grande régularité qu’ils doivent à une conduite harmonieuse de leurs vignes et affichent une incroyable homogénéité. Sachez que toutes ces particularités viennent directement du raisin utilisé et qu’elles ne sont en aucun cas le fruit du travail de l’homme. L'entretien des vignes bio est vital. car les mauvais traitement et les tailles brutales Sachez aussi que l'entretien des vignes bio est vital. Les mauvais traitements et les tailles brutales peuvent, en effet, nuire à la qualité des vins qui en sortiront.

Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *