fbpx

9 moyens pour une meilleure conservation du vin

Bien conserver son vin | eBoons
Par Florent Boon
Publié le mercredi 17 septembre 2014
Mis à jour le mardi 25 septembre 2018

« Si vous désirez que les crus que vous avez dénichés lors d’une foire aux vins vieillissent bien, il faudra connaître quelques règles élémentaires concernant la conservation du vin. Sachez d’abord qu’après l’achat, le vin a besoin d’un temps de repos car c’est un produit fragile. Relation entre la température et le vin, entre l’humidité et le vin, particularités des armoires à vins… Ce sont autant de facteurs déterminants pour assurer une bonne conservation du vin et son vieillissement. »

Pour conserver vos bouteilles dans des conditions optimales et vous assurer qu’elles conservent tous leurs arômes, vous devrez être très soigneux. Vous devrez, par exemple, les faire vieillir à des températures précises et constantes dans un lieu suffisamment humide. De plus, vous aurez aussi à prendre en compte leur lieu de vieillissement. Sur ce point, vous devez vous baser sur la durée de garde que vous avez prévue.

 

1. Le réglage de la température de garde

 

Même si beaucoup d’œnophiles négligent le réglage de la température ainsi que sa stabilisation, ces éléments possèdent leur importance. En effet, ils influent sur la conservation du vin et peuvent altérer son vieillissement ainsi que son arôme et son bouquet.

Généralement, la température idéale se situe entre 10 et 13°C, même si 2 ou 3°C d’écart ne risque pas d’altérer la qualité de vos bouteilles. Notez aussi qu’une température de conservation du vin « inférieure » ralentit le mûrissement du vin, alors qu’une température plus élevée l’accélérera grandement. Faites juste attention au fait que si cette dernière est trop élevée, vous risquez de diminuer le potentiel de garde de votre vin. Vous pourrez même l’empêcher d’atteindre son apogée et donc de détruire certaines de ses particularités.

 

Temperature conservation du vin | eBoons

 

2. La stabilité de la température

 

La stabilisation de la température de garde est nécessaire pour une bonne conservation du vin. En effet, un changement soudain de température affectera sa maturité. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’œnophiles préfèrent les caves enterrées en terre battue ou recouvertes de petits gravillons et disposant de murs en pierres. Autrement, ne rangez jamais vos bouteilles près de vos conduits de chauffage et surtout, n’hésitez pas à les isoler pour les protéger d’une éventuelle altération.

 

Stabilité température vin | eBoons

 

3. Une humidité contrôlée, pour une conservation optimale du vin

 

Pour que vos meilleures bouteilles bénéficient d’une humidité parfaitement équilibrée, faites tout pour maintenir (en permanence) un taux d’hygrométrie situé entre 70 et 75 % dans votre cave. N’oubliez jamais qu’en aucun cas, il ne faut pas conserver votre vin dans des cartons.

Une cave trop sèche entrainera un dessèchement des bouchons qui deviendront alors moins hermétiques. Si c’est votre cas, placez à l’intérieur un grand récipient rempli de sable que vous mouillerez régulièrement. Si, au contraire, votre cave présente un taux d’humidité excessif, il vous suffira de placer un récipient en grès ou en verre rempli de chaux vive qui absorbera l’humidité. Cette solution est préventive, car une humidité excessive ne présente que peu de risque pour le vin. Cependant, elle peut détériorer les étiquettes et le bouchon si elle s’étale sur une trop longue période. Donc, pour éviter tout risque de dégradation, vous pourrez aussi enrober vos bouteilles d’un film plastique.

 

Humidité conservation du vin | eBoons

 

4. Une bonne aération de votre cave

 

Contrôler l’aération de votre cave facilitera votre lutte contre les moisissures qui peuvent attaquer le liège. Pour cela, il faudra prévoir une petite aération ou un système de ventilation dans votre cave ou la pièce où vous entreposez vos bouteilles. Le lieu devra aussi disposer d’un volume suffisant. Evitez surtout d’y utiliser tous les produits ayant des odeurs désagréables tels que produits chimiques ou, carburant.

Enfin, si à un moment, vous doutez de la qualité de votre aération, sentez le bouchon de vos bouteilles. S’il dégage une mauvaise odeur, cela signifie que le moment d’aérer la pièce ou votre cave est venu.

 

Aeration cave vin | eBoons

 

5. Une lumière bien dosée

 

La lumière peut avoir des effets néfastes sur le goût du vin. En plus de cela, la chaleur produite par une trop forte lumière peut entrainer le vieillissement prématuré du vin. Pour ne pas vous exposer à tout cela, il est préconisé de plonger votre cave dans l’obscurité la plus totale. Vous pourrez cependant y installer une ampoule de faible intensité. Sinon, les lumières froides sont les solutions les plus recommandées. Optez, par exemple, pour des lampes au sodium à basse pression (qui dégagent peu de chaleur). Mais surtout, oubliez les tubes au néon ainsi que les autres types de lumières vives au risque d’altérer vos bouteilles !

 

Lumière cave vin | eBoons

 

6. Un calme permanent, pour une bonne conservation du vin

 

Pour que votre vin puisse vieillir dans des conditions optimales, celui-ci ne doit subir ni secousses ni vibrations. Ces types de mouvements réveillent des bactéries qui affecteront la qualité du vin. Les ultra-sons qui peuvent aussi en résulter, dissolvent les matières colorantes ainsi que les tanins du vin, en plus de favoriser l’apparition de piqûres d’acide lactique. Pour éviter tout cela, il vous suffira de glisser vos bouteilles sous les casiers et les armoires de rangement qui sont dotés de patins de caoutchouc anti-vibration.

 

Conservation du vin dans le calme | eBoons

 

7. Bien entretenir votre cave

 

Pour que vos bouteilles vieillissent dans de bonnes conditions, nettoyez régulièrement la cave où elles sont entreposées. Evitez aussi d’y ranger des produits odorants ou susceptibles de fermenter (fromages, fruits et légumes, etc.). Le bouchon d’une bouteille ne résiste pas en effet aux odeurs ainsi qu’aux parasites. Si vous ne respectez pas ces quelques consignes, c’est par le bouchon que les odeurs et les bactéries gâteront vos meilleurs crus.

 

Entretenir cave vin | eBoons

 

8. Conserver vos bouteilles de vins couchées

 

Il est préconisé de conserver vos bouteilles couchées, car leurs bouchons doivent rester au contact du vin. Sans quoi, ils sècheraient, se rétracteraient et perdraient de leur étanchéité. Votre vin s’exposera alors à un risque élevé d’oxydation.

Notez juste que les alcools et les vins mutés ne sont pas concernés par ce fait (exemples : portos, banyuls, maury), car ils se conservent mieux à la verticale. Les champagnes et les autres effervescents, quant à eux, dispose d’une pression qui permet à leurs bouchons d’être humidifiés en permanence et de rester aussi souples qu’efficaces. Cela, que vous les conserviez couchés ou debout. Cependant, la plupart des producteurs les conservent couchées et ils doivent sûrement avoir une raison à cela.

 

Vins couchées | eBoons

 

9. Recourir aux armoires à vins

 

Les armoires à vin sont censées récréer les caractéristiques d’une véritable cave naturelle, que ce soit au niveau de la température, de l’hygrométrie ou de l’obscurité. De plus, les armoires à vins offrent une ambiance plus stable que les caves naturelles. Notez toutefois que les différences affichées par les caves par rapport aux armoires à vins n’ont que peu de conséquences sur le vieillissement du vin, si elles ne sont pas trop importantes.

 

Armoires vins | eBoons


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *