fbpx

Garde partagée à domicile : un intérêt financier et social ?

Garde partagée à domicile | eBoons

Par Florent Boon
Publié le vendredi 6 septembre 2019
Mis à jour le mercredi 9 octobre 2019

« Pour des raisons financières, vous pouvez opter pour la garde partagée à domicile. Prendre une nounou à vous tout seul reviendra plus cher que de la partager avec une autre famille. Ce mode de garde peut être très avantageux si vous entretenez de bonnes relations avec l’autre famille. Il va également permettre de tisser des liens entre les parents et les enfants. De plus, engager un prestataire agréé vous permet de bénéficier des aides de l’Etat comme le crédit d’impôt… »

Lorsque concilier vie professionnelle et vie familiale devient difficile, opter pour la garde partagée à domicile est une bonne solution. Le principe est simple : partager les coûts avec d’autres familles pour faire garder vos enfants. Toutefois, plusieurs points sont à considérer avant de vous lancer.

 

Quels sont les principes de la garde partagée à domicile ?

 

Les familles qui n’ont pas beaucoup d’enfants peuvent engager une seule et même personne pour garder leurs enfants. Cette solution est très pratique et plus économique. Cependant, vous ne pouvez parler de « garde partagée à domicile » que si les parents employeurs ne s’entendent pas sur tous les niveaux, du contrat de travail au management. C’est-à-dire qu’ils doivent avoir le même niveau d’exigence à la nounou. La vie professionnelle et les habitudes des deux familles doivent être cohérentes (horaires, âges des enfants, etc.).

Comme pour le partage des frais, vous devez aussi répartir le temps de garde. Il faut noter que la garde partagée à domicile est régie par la convention collective des salariés du particulier employeur.

 

Garde partagée à domicile | eBoons

 

La garde partagée à domicile : des avantages, mais aussi des inconvénients

 

La garde partagée est très pratique côté financier. Cela peut aussi aider à créer des liens d’amitié quand les relations sont bonnes. Toutefois, elle comporte de nombreux inconvénients. Ainsi, il faut bien se mettre d’accord avant de se lancer pour éviter les problèmes.

Les avantages

 

Certes, vous allez envoyer vos enfants chez une autre famille, mais ils sont dans un endroit qu’ils connaissent. Donc, ils peuvent s’adapter à l’autre maison une semaine sur deux. L’idéal est de prendre une nourrice commune avec votre voisine, ceci évitera à vos enfants de partir tôt le matin et de rentrer tard le soir, surtout s’il fait froid. Cette situation peut aussi être pratique pour les parents, car ils n’auront pas à faire un long trajet pour ramener les enfants chez eux.

Même si vos enfants sont obligés de quitter votre maison, ils sont plus rassurés car ils vont être gardés dans un milieu qui leur est familier. Les parents pourront aussi assurer tour à tour le contrôle du service. Le dernier avantage, qui n’est pas des moindres, repose sur la répartition des charges.

 

Deux filles entrain de voir du book Photo | eBoons

 

Les inconvénients

 

Engager une nourrice peut vous revenir cher car vous devez la payer selon son tarif horaire. De plus, comme elle va travailler en dehors de votre domicile, il est préférable de souscrire une police d’assurance spéciale. Ce service va vous aider à couvrir les faits et gestes de la nourrice.

Trouver la famille avec qui vous allez partager la nounou ne sera pas simple. Mis à part la distance entre les deux domiciles, vous devez aussi vous assurer que les enfants de l’autre famille soient de mêmes âges que les vôtres. Parmi les critères que vous devez prendre en compte, il y a aussi les horaires de travail des parents et la conception de l’éducation de leurs enfants. Vous devez vous entendre sur les temps de garde, la répartition des charges ainsi que l’organisation de la garde partagée. Pour pouvoir accueillir d’autres enfants, vous devez aussi aménager votre domicile.

 

Groupe des personnes jouent au Lego | eBoons

 

Les aides publiques, pour alléger encore plus vos dépenses

 

Même si les charges de la nourrice pèsent moins sur votre budget familial, vous pouvez toujours avoir des aides publiques. La seule condition est que le lieu de garde soit bien répartie entre les domiciles des deux familles. Il faut noter aussi que même si les deux parents signent un même contrat, l’octroi des aides publiques se feront séparément.

 

La PAJE, valable aussi pour la garde partagée domicile

 

La garde à domicile classique peut vous permettre d’avoir la PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant) et c’est également le cas pour la garde à domicile partagée. Cette aide financière octroyée par la CAF (caisse d’allocations familiales) va vous servir à payer la nounou si vos enfants ont moins de 6 ans. Le montant versé va dépendre de vos revenus et de l’âge de vos enfants. Il est plafonné à 468,82 € par mois pour un enfant de moins de 3 ans et à 234,41 € pour un enfant entre 3 et 6 ans.

 

La paje garde partagée domicile | eBoons

 

Le crédit ou la réduction d’impôt

 

En engageant une personne pour garder vos enfants, l’état peut vous faire profiter de cet avantage. La réglementation souligne que 50 % des sommes que vous allez verser à la nounou seront déduites de vos impôts sur le revenu. Selon votre situation, ce montant ne dépassera pas les 7 500 €.

 

Garde partagée à domicile reduction impôt | eBoons


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *