fbpx

La raboteuse, votre alliée pour les travaux de menuiserie

La raboteuse a main et electrique | eBoons

Par Florent Boon
Publié le mardi 17 septembre 2019
Mis à jour le jeudi 10 octobre 2019

« Montage de meuble, installation de porte, pose de prise électrique, perçage de mur ou création de décoration en bois… Il existe toujours des travaux de bricolage à faire à la maison. Toutes ces opérations requièrent l’utilisation d’un instrument spécifique dont la raboteuse. Cette dernière est spécialement conçue pour les travaux de bois. Critères de choix ou précautions d’utilisation ? Voici ce qu’il faut savoir sur cet outil de menuiserie et d’ébénisterie. »

Une raboteuse peut servir pour un usage domestique ou professionnel en fonction de sa puissance. Elle sert à niveler la surface d’une pièce en bois. L’outil s’utilise aussi pour les travaux de dégrossissage, d’ajustage et de finition des matériaux en bois. Il en existe deux types : la raboteuse manuelle et la raboteuse électrique. La première s’utilise pour les petits travaux tandis que la seconde sert pour les gros ouvrages. Quels que soient leurs types, ces outils requièrent des précautions dans leur utilisation.

 

Utilisation raboteuse | eBoons

 

1. La raboteuse à main, pour une précision au millimètre près

 

Le rabot à main permet une grande précision. En effet, il est le seul à pouvoir lever les coupeaux de quelques millimètres. Bien qu’il ne soit plus très utilisé à l’heure actuelle, il vous permet d’obtenir les mêmes résultats que le modèle électrique. Il aplanit et diminue une surface en bois et peut aussi faire des rainures ainsi que des moulures.

 

Le rabot à main | eBoons

De quoi est constitué un rabot manuel ?

 

La raboteuse manuelle comprend :

    • Un corps en bois appelé également « fût » et une partie inférieure nommée « semelle » ;
    • Une poignée arrière et un boulon pour manier l’outil ;
    • Une lame coupante nommée « fer » introduite et un peu inclinée dans le corps du rabot. Une petite partie de la lame est sortie pour permettre le travail en bois.
    • Un contre-fer, plus ou moins en retrait, pour permettre de bloquer le rabot. C’est cet élément qui brise les coupeaux de bois pendant l’opération de rabotage. Quant aux coupeaux, ils s’évacuent du rabot par une ouverture qui s’appelle « lumière ».

Les différents modèles de rabot à main

 

Contrairement aux modèles électriques, les raboteuses manuelles peuvent se présenter sous différentes formes :

  • Varlope : Elle intègre une forte lame et un corps allongé pour dresser et aplanir des surfaces plus larges.
  • Rabot établi : Plus lourd et constitué d’un fer plus large. Idéal pour les finitions, pour polir et assurer une planéité parfaite d’une surface.
  • Le riflard : Ce modèle de rabot à main a une forme plus ou moins courte à utiliser pour donner la forme finale du bois.
  • Rabot de menuisier : Il s’agit d’un rabot plus ou moins court pour donner une forme définitive au produit. Il permet de faire des feuillures, tenons ainsi que des rainures. Il permet également de réaliser une coupe latérale.
  • Plane de charron : Un rabot à utiliser pour chanfreiner et façonner les courbes.
  • Wastringue : Il sert pour la finition des surfaces courbes et galbées.

Les raboteuses manuelles sont disponibles dans les magasins de bricolage ou sur les sites de vente en ligne. Leur prix varie de 5 à 80 euros en fonction de leur matériau et le nombre d’opérations qu’elles peuvent réaliser.

 

Les différentes formes de rabot en main | eBoons

 

2. Le rabot électrique, pour un confort d’utilisation

 

Le rabot électrique a une forme et une taille comparables à celles d’une ponceuse à bande. Disponibles dans les magasins de bricolage, les raboteuses électriques coûtent entre 27 et 700 euros. A l’heure actuelle, il existe aussi des raboteuses sans fil dotées d’une grande autonomie. Elles sont idéales pour les travaux sur chantier non pourvus d’électricité.

 

Le rabot électrique | eBoons

Comment se présente une raboteuse électrique ?

 

Cet instrument intègre des lames en acier et non abrasives. Son tambour comporte deux lames au carbure de tungstène. Celles-ci se mettent en rotation grâce à un moteur électrique et une courroie de transmission. La poignée sert à ajuster la profondeur de travail grâce à la présence d’une molette de réglage graduée en dixièmes de millimètre. La raboteuse électrique permet le rabotage le dégauchissement des bois ainsi que réalisation des chants, des feuillures et des chanfreins. Cet outil embarque un sac en papier ou en tissu pour récolter les coupeaux de bois. Cela vous permet de travailler dans un espace plus propre.

Les caractéristiques d’une raboteuse électrique

 

Lors de l’achat d’une raboteuse électrique, vous devez prendre en compte plusieurs paramètres pour qu’elle réponde à vos besoins :

      • La puissance du moteur : L’efficacité du rabotage dépend de la puissance du moteur. Elle varie entre 600 et 2 200 Watts.
      • Vitesse de rotation des fers : Elle définit la qualité de la coupe pour une finition irréprochable. Elle varie entre 1 000 et 20 000 tours/minutes.
      • La profondeur de rabotage : Elle peut être ajustée entre 0,6 et 4 mm selon le type du travail à réaliser.
      • Largeur de la semelle : Variable entre 82 et 170 mm.
      • Type de lames : En général, les lames sont faites en acier. Elle peut être droite ou équipée d’un coin arrondi ou ondulé.
      • Les accessoires : Guide latéral, guide à 90° et rainure à chanfrein.
      • Les options : Un rabot électrique peut comporter un sac à poussières ou une sortie sur aspirateur et un support de travail pour mise à poste fixe.

 

Caractéristiques d’une raboteuse électrique | eBoons

 

Les précautions à prendre lors de l’utilisation d’une raboteuse

 

En principe, le rabotage est une opération qui devrait être faite par un menuisier expérimenté ou professionnel. En effet, les lames sont très tranchantes. Le risque de coupure est donc très élevé. Si vous voulez essayer cet outil, lisez dans le tableau suivant les précautions à prendre afin de prévenir tout accident.

 

Utilisation rabot manuel ou en bois | eBoons

 

Conseils d’utilisation
Raboteuse manuelleRaboteuse électrique
  • Utilisez-la avec les deux mains, une main sur le talon et une sur le nez ;
  • Vous devrez régler et affûter avec précision ;
  • Réalisez le rabotage dans le sens des fibres du bois afin d’éviter l’arrachage involontaire et les éclats ;
  • Veillez à bien fixer la pièce de bois à travailler ;
  • Enlevez la lame après chaque usage ;
  • Pour éviter les déchirures involontaires lorsque le rabotage prend fin, vous ne devez travailler la pièce de bois que jusqu’à ses deux tiers seulement.
  • Ne soulevez pas le capot protecteur des fers avant de débrancher le rabot. Même si vous avez appuyé sur le bouton de blocage, avec une seule fausse manipulation, la machine peut redémarrer et entraîner de fâcheuses conséquences.
  • Avant chaque utilisation, n’oubliez pas de vérifier le serrage des porte-fers dans les rainures du cylindre.
  • Il est recommandé de porter un casque antibruit lors du rabotage. En effet, le niveau sonore d’un rabot électrique peut abîmer votre système auditif.

 

 


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *