fbpx

Alerte franchissement involontaire de ligne : un dispositif pour conduire sans accident ?

Alerte franchissement involontaire | eBoons

Par Florent Boon
Publié le mercredi 13 décembre 2017
Mis à jour le mercredi 3 janvier 2018

« L’alerte franchissement involontaire de ligne ou AFIL est conçu pour assister l’automobiliste. Il le prévient en cas de sortie de la voie ou de franchissement de ligne. Fonctionnant avec des capteurs, il émet un signal, qui peut prendre plusieurs formes. Certains modèles performants peuvent rectifier la position du véhicule pour remettre celui-ci sur la bonne voie. »

L’alerte franchissement involontaire de ligne sert à alerter le conducteur lorsqu’il traverse sans le faire exprès une ligne continue ou discontinue. Le système est constitué de nombreux capteurs qui surveillent de façon constante la position de la voiture sur la chaussée.

 

L’assistant qui vous remet sur la bonne voie

 

L’alerte franchissement involontaire de ligne ou AFIL fait partie des technologies de nouvelle aide à la conduite. Il s’agit d’un dispositif qui alerte le conducteur quand celui-ci franchit une ligne continue ou discontinue ou sort de la chaussée.

La marque Mercedes a été le premier constructeur à avoir proposé cet équipement. Dans les années 2000, le système a évolué pour limiter les risques de somnolence au volant, une situation qui peut causer des collisions sur la route. Plusieurs constructeurs comme Toyota, Nissan, Citroën et bien d’autres ont également lancé leur système AFIL.

Afil | eBoons

Un dispositif performant et évolutif

 

Le programme repose sur un principe : alerter le conducteur en cas de sortie de la voie de circulation pour éviter un éventuel accident. Toutefois, lorsque le clignotant est activé, le système va se mettre en veille. Avec l’avancée des technologies, le dispositif peut agir sur les commandes en cas de franchissement de ligne.

Le système fonctionne à partir de capteurs infrarouges ou de caméras, placés sur le pare-brise ou sous le bouclier avant. Ils scrutent en permanence la chaussée et analysent les informations via des calculateurs. Dès qu’un risque de sortie de voie est détecté, le calculateur envoie un signal pour alerter le conducteur. Cela peut être un signal sonore ou une vibration dans le siège du conducteur ou sur le volant. Dans certains modèles de voitures, un signal lumineux peut aussi avertir du danger. Chez d’autres constructeurs, cet assistant de sécurité peut agir sur les roues et les ramener sur la bonne voie initiale en cas de déviation anormale.

Pour que ce dispositif soit performant, quelques conditions sont requises :

  • La vitesse de conduite doit se situer entre 65 et 180 km/h ;
  • Les voies de circulation doivent comporter des lignes de marquage visibles ;
  • Le conducteur doit tenir le volant avec ses deux mains ;
  • Lorsque l’assistant AFIL modifie la trajectoire (en cas de franchissement involontaire), les feux de direction doivent rester inactifs.

Alerte franchissement | eBoons

Un investissement sûr pour une sécurité sans faille

 

La mise en place d’un assistant AFIL sur une voiture neuve est un investissement sûr. Ce dispositif est nécessaire pour rouler en toute sécurité. Pour le rajouter sur un véhicule neuf, comptez environ 1 200 à 2 000 euros selon les caractéristiques et la performance du dispositif.

AFIL aide | eBoons


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *