fbpx

Les différentes solutions possibles pour payer ses impôts

slide-impôt | eBoons

Par Florent Boon
Publié le vendredi 27 octobre 2017
Mis à jour le samedi 11 novembre 2017

Payer ses impôts n’est pas toujours facile. Pour éviter de dépenser une importante somme d’argent, vous pouvez faciliter le paiement. L’échelonnement en mensualité ou en trois paiements est une option. Contracter un crédit est aussi une alternative idéale. Une baisse de revenus ou un surendettement vous donne également droit à un étalement de paiement.

Les impôts font partie des charges obligatoires. La stagnation des salaires, la baisse de pouvoir d’achats et autres raisons ne permettent plus de les payer en une seule fois dans l’année. Pourtant, une déclaration est obligatoire et est fixée par une date butoir. Pour l’année 2018, les dates limites de déclaration ne sont pas encore transmises. Mais pour payer aisément vos impôts, plusieurs solutions sont possibles. Vous pouvez négocier, échelonner ou payer vos impôts par crédit. Vous pouvez aussi profiter d’un changement de situation (baisse de revenus, surendettement) pour demander un délai supplémentaire de paiement.

 

Déclarez avant la date limite

 

Pour éviter de vous retrouver avec des pénalités qui risquent d’alourdir vos impôts, payez avant la date limite de déclaration. En effet, une date limite est fixée pour tous les contribuables. Cette date a généralement lieu entre mai et juin de l’année. Pour l’année 2018, elle n’est pas encore fixée. Elle sera délivrée vers le mois de mars 2018. Vous pouvez déjà envisager les solutions possibles pour payer vos impôts de façon allégée.

Deux possibilités vous permettent de déclarer les impôts : la déclaration sur papier et la déclaration en ligne. Avec cette dernière formule, vous bénéficiez d’un délai supplémentaire pour déclarer vos impôts sur internet.

declarations impôts | eBoons

Comment alléger le paiement de ses impôts ?

 

Les impôts, quelle que soit sa nature, peuvent être difficiles à supporter. A payer annuellement, ils peuvent représenter un mois de salaire. Pour mieux supporter cette charge, vous pouvez demander des solutions d’allègement ou de report de paiement. Toutefois, cela ne représente en aucun cas un droit pour le contribuable. Pour bénéficier de ces types de solutions, vous devez constituer un dossier, faire une demande et justifier d’une raison valable. Vous devez également savoir bien négocier avec le fisc.

 

Solliciter un prêt personnel ou un rachat de crédit

 

Solliciter un prêt d’argent pour payer ses impôts est envisageable. Il vous permet d’avoir de l’argent supplémentaire pour supporter vos charges. Toutefois, vous ne pouvez pas solliciter un crédit personnel à chaque fois. Pour venir à bout de votre difficulté de trésorerie, vous pouvez aussi opter pour le rachat de crédit. Il s’agit de regrouper tous vos crédits en cours pour faciliter le remboursement. En même temps, vous pouvez bénéficier d’un nouveau crédit pour faire face aux impôts.

 

Faire un échelonnement des paiements

 

Etaler ses paiements ou demander un délai supplémentaire est aussi possible. En effet, le fisc vous accordera un délai si vous êtes demandeur d’emploi ou en difficultés financières.

Si vous payez vos impôts pour la première fois, le trésor public peut vous accorder un échelonnement au cas par cas. Si vous êtes étudiant ou si vous venez d’avoir votre premier emploi, vous pouvez bénéficier d’un étalement. Mais il faut savoir bien négocier avec l’administration fiscale pour avoir les chances de votre côté.

 

En trois fois ou par tiers provisionnel

 

C’est le mode d’échelonnement par défaut des impôts. Il se réalise en trois fois : en mars, en mai et en septembre. Vous pouvez payer par chèque, par titre de paiement interbancaire ou par prélèvement automatique. Pour en bénéficier, vous devez faire une lettre de demande en justifiant votre motivation. Toutefois, cette formule est conditionnée. Un montant limite est défini pour pouvoir payer en trois fois. En 2017, ce montant est égal à 400 euros.

Payer-impot-En trois fois | eBoons

Le prélèvement bancaire mensuel

 

La mensualité vous débarrasse de tout souci. Le Trésor Public vous propose un paiement qui s’étale sur 10 mois. A la fin de l’année vous régularisez, éventuellement, la somme restante. Si vous avez payé plus, vous serez remboursé.

Avec ce mode, vous évitez les pénalités car le prélèvement se fait automatiquement sur votre compte bancaire. Aucune majoration de 10 % ne sera également à payer. Vous n’avez qu’à donner votre RIB au fisc et le prélèvement s’effectue tous les 15 du mois. Si vos ressources sont régulières, ce mode de paiement vous évitera un déséquilibre dans votre trésorerie.

Pour adhérer à la mensualisation des impôts, vous devez avoir été imposé au titre de l’année passée. Les prélèvements sont calculés selon l’impôt payé pour l’année précédente.

 

Avoir une baisse de revenus de 30%

 

Si vous justifiez d’une baisse de revenus de 30 % (suite à un divorce, décès, perte d’emploi, arrêt imprévu, etc.), vous pouvez bénéficier d’un délai supplémentaire ou d’un échelonnement de paiement. Pour en profiter, vous pouvez faire une demande auprès de fisc. Voici les étapes à entreprendre :

remplissez le formulaire spécifique sur le site des Impôts ;
validez votre demande en l’envoyant à l’adresse indiqué, accompagnée des pièces justificatives de cette baisse de revenu (bulletin de paie, attestation pôle Emploi) ;
vous recevez ensuite un échéancier à respecter.

 

Etre en situation de surendettement

 

En cas de surendettement ou d’impossibilité à payer crédits et prêts, il est possible d’avoir un recours gracieux auprès du Trésor Public. Il s’agit d’une demande pour effacer les pénalités ou les intérêts de retard. Pour cela, vous devez faire une demande. Si celle-ci est acceptée, vos pénalisations et indemnités de retard seront annulées. Toutefois, vous devez toujours payer vos impôts en totalité.

declaration-surendettement | eBoons


Write your review to the store

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *